Days Go By – The Offspring

OS_DGB_ALBUM-COVERSorti le 26 juin 2012

Le fameux groupe punk-rock nous revient avec son 9e album studio, Days Go By, après plusieurs délais. On peut se demander si cette attente a valu la peine, mais tout porte à croire que oui, si c’était pour fignoler les chansons et produire du matériel de qualité. Le groupe, après tant d’années d’existence, tient encore la route, même si les chansons de Days Go By ne sont pas toutes à la hauteur de leurs belles années. Mais elles sont aussi loin d’être mauvaises.

L’album touche un peu à tout. Ça en est presque gênant de le classer comme punk-rock, quand on entend un semblant de reggae ou un riff à la Metallica. Cela fait finalement un album assez varié et complet qui fera plaisir à diverses oreilles, habituées au groupe ou non. Les chansons Days Go By et Cruising California (Bumpin’ in my Trunk) ont beaucoup passé à la radio lorsque l’album est sorti, mais ce sont, croyez-le ou non, probablement les chansons les moins évocatrices de l’album. Elles sont commerciales et ne rendent pas justice au talent réel du band américain. Vous ne pouvez donc pas vous contenter de vous dire que les extraits entendus sont mauvais parce que vous n’appréciez pas le style et que cela compte pour le reste de l’album. Pourtant, il y a d’excellentes chansons qui rappellent les racines punk-rock, principalement dans la première moitié de l’album (The Future is Now et Hurting as One notamment). Les fans du groupe Rise Against apprécieraient cette première moitié d’album. Pour ce qui est de la seconde, elle est, si on veut, réservée aux fidèles de The Offspring, qui ne seront pas trop surpris par OC Guns et qui sauront se laisser bercer par la petite ballade All I Have Left is You.

Entendons-nous là-dessus : il aurait été difficile, voire inconcevable, de penser que le 9e album du groupe pourrait supplanter ses propres classiques, composés pour la plupart dans les années 1980 et 1990. Reste que le groupe a tout de même assez bien vieilli et a offert un bon album varié, quoi qu’en disent les mauvaises langues.

À écouter : The Future Is Now, Hurting as One, All I Have Left is You

7,7/10

Par Olivier Dénommée

(Modifié le 6 juin 2016)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s