Is It O.K – Serena Ryder

Is it ok newSorti le 11 novembre 2008

5e album de l’Ontarienne Serena Ryder, Is It O.K a valu quelques éloges aux Juno, dont celui de l’Adult Alternative Album of the Year, mais cela n’a malheureusement pas suffi à la faire connaître à grande échelle jusque dans notre coin de pays. L’artiste mélange pourtant avec brio un style pop-folk avec une voix plutôt country, ce qui se laisse très bien écouter.

L’auteure-compositrice-interprète a un énorme talent et elle l’exploite très bien dans cet album qui l’a fait découvrir à plusieurs oreilles, avec des singles comme A Little Bit of Red ou Weak In the Knees (elle a introduit cette dernière chanson dans son album précédent, If Your Memory Serves You Well, en version légèrement améliorée). Ça a une belle énergie jouant entre le folk et le country, et ses qualités vocales sont indéniables. Quelqu’un d’autre chanterait la même chanson qu’il manquerait quelque chose. Ses compositions sont donc sur mesure pour sa technique vocale. Elle réussit dans Is It O.K à nous faire adorer ses chansons qui auraient paru pleurnichardes venant d’à peu près n’importe qui d’autre. Il y a quelque chose de magique lorsque Serena Ryder chante, qui ne s’explique pas.

L’album s’écoute du début à la fin sans peine. Les chansons sont simples, rien n’est exagéré, tout est calculé pour que chaque chanson ne soit ni trop vide, ni trop chargée. Pas mal de guitares, généralement assez rythmées, des harmonies vocales simples mais efficaces, un registre assuré… c’est la recette de l’artiste qui a visiblement une bonne expérience de composition et de studio. Le plus épatant est qu’on n’a jamais l’impression qu’elle se répète. On peut entendre dans sa façon d’amener ses chansons quelque chose de pop, qui n’est peut-être pas étranger à la qualité sonore de l’album. Aujourd’hui, des groupes comme Mumford & Sons et Of Monsters and Men ont une certaine popularité auprès du grand public. Ce n’était pas exactement encore le cas en 2008, mais Serena Ryder avait, si on veut, été à l’avant-garde des musiciens qui ont rendu ce style accessible de musique folk pour monsieur-madame-tout-le-monde.

Après réécoute

Quelques mois après la critique originale, j’ai continué à écouter l’album, et je n’ai jamais réussi à m’en tanner. Au contraire, chaque écoute semblait plus accrocheuse que la précédente. Je me suis aussi découvert de nouvelles chansons préférées. Alors que Harmony était mon album favori au début, celui-ci est rapidement devenu un challenger non négligeable. Vraiment un excellent album qui gagne à être connu.

À écouter : Hiding Place, All for Love, Weak In the Knees

8,1/10 > 8,7/10

Par Olivier Dénommée

(Modifié le 9 juin 2016)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s