Synthetica – Metric

VRG gatefold LP jacket

Sorti le 12 juin 2012

Le 5e opus du groupe indie-rock Metric était assez attendu des fans. Même si certains ont considéré que l’album était moins fort que Fantasies, Synthetica, comme son nom le laisse supposer, met de l’avant une ambiance très vaporeuse avec beaucoup, beaucoup de synthé. Ça a son charme et saura plaire à un auditoire qui s’intéresse aussi un peu à la musique électronique.

L’album débute avec du synthé, ce qui fait comprendre immédiatement dans quelle direction ira la suite. Pas de surprise ici. Par contre, ne vous y méprenez pas : Metric conserve des chansons plus conventionnelles (enfin, s’il y a du conventionnel dans l’indie) avec un bon rythme similaire aux albums précédents. Vous apprécierez probablement les chansons Synthetica ou encore The Wanderlust pour leur énergie. D’ailleurs cette dernière est une collaboration avec feu Lou Reed, offrant un duo intéressant au niveau vocal.

Parfois, un album est plus intéressant pour le concept derrière que pour la musique en tant que tel. Synthetica en fait probablement partie. Emily Haines, la chanteuse du groupe, aurait dit que la morale derrière l’album est de nous forcer à réfléchir et à vous regarder dans un miroir et de trouver votre «original» parmi les copies. Justement, un petit miroir est inclus avec l’album, pour arriver à lire les paroles dans le livret (celles-ci sont imprimées à l’envers). Concept intéressant imaginé par ce groupe indie canadien! Reste que ce n’est pas un concept qui convaincra tout le monde d’acheter l’album.

Si jamais vous êtes un fan fini de Metric, vous allez très certainement l’apprécier, sans vous surprendre du choix de mettre le synthétiseur au premier plan de beaucoup de chansons. Mais si vous hésitez, sachez que ce n’est tout de même pas la majorité de l’album qui s’appelle, je vous le rappelle encore, Synthetica. C’était un choix d’explorer cette voie, et vous êtes invités à l’explorer aussi, si vous l’osez. Le résultat est intéressant, même si on s’entend que ce n’est probablement pas le meilleur album que Metric aura produit en carrière.

À écouter : Speed the Collapse, Breathing Underwater, Synthetica

7,6/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s