All We Know is Falling – Paramore

paramore-all_we_know_is_fallingSorti le 26 juillet 2005

C’est l’album All We Know is Falling qui a lancé Paramore dans sa fulgurante ascension dans les palmarès du monde. Pour un album fait par des «gamins» (le batteur Zac Farro venait d’avoir 15 ans, les autres membres n’avaient guère plus de 17 ans), ce premier album surprend par sa maturité musicale. La chanteuse Hayley Williams et son côté flamboyant a aussi sûrement aidé au succès instantané du band et de sa musique pop-rock.

Les premières secondes nous entraînent déjà : All We Know commence solidement, avec un riff simple mais énergique qui est une recette gagnante auprès du jeune groupe. La voix de la chanteuse, sans être la plus technique, a quelque chose de spécial qui nous oblige à écouter ce qu’elle a à dire. Le refrain nous accroche à notre insu. Le reste de l’album fonctionne de cette façon, et à coup sûr, ça marche. Le band est jeune et montre à la jeunesse ce qu’on est capable de faire en pratiquant le soir dans son garage avec des amis. Derrière la musique terriblement efficace de Paramore se cache ce message social plus fort que les meilleures paroles de chansons. Excellent coup.

Pour revenir à l’album spécifiquement, notons de solides compositions comme Emergency qui alternent entre des énergies agressives et plus douces, toujours avec un refrain fort. En arrière-plan, on entend peu clairement ce que la guitare de Josh Farro fait, mais on sait qu’elle complète parfaitement la voix d’Hayley Williams. C’est probablement la plus grande force de ce premier album : les membres étaient très proches, de véritables complices. Cela s’entendait dans leur musique. C’était leur premier album, le band n’avait rien à perdre et a mis le paquet, en équipe, pour produire un travail de cette envergure.

Paramore est, à ses débuts du moins, relativement difficile à classer. La chanteuse avait un petit côté punk, alors que les frères Farro semblaient plus avoir une tendance emo. Certaines chansons comme My Heart ont, effectivement, une sonorité un peu emo, surtout lorsque le scream en arrière-plan se fait entendre. C’est un peu étrange que ce soit cette chanson qui fut choisie pour clore l’album. Bref, on arrive à un juste milieu en parlant de pop-rock, au sens large. Cela permet également de toucher un public très large, ce qui n’a certainement pas nui à sa popularité rapide.

Pour une premier album, Paramore a véritablement frappé fort avec All We Know is Falling, laissant derrière peu d’erreurs à part le choix de quelques chansons. L’inconscience de l’âge, dans ce cas, peut difficilement être retenu contre eux.

À écouter : Emergency, Conspiracy, Franklin

7,9/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s