Couteau Bongo – 3 gars su’l sofa

3garsSorti le 19 février 2013

Couteau Bongo est le troisième album studio de Trois gars su’l sofa, qui reste dans la même veine que les précédents : des chansons légères, brèves, accrocheuses et humoristiques. La batterie qui a fait son apparition dans le précédent album fait un retour fort apprécié pour garder le rythme dans les chansons qui jouent entre la pop, le rock et le folk. Couteau Bongo semble contenir une chanson pour toutes les occasions.

Musicalement, les styles varient beaucoup. On passe du groovy et énergique C’est pas ce que tu penses à Valérie Proulx qui aurait probablement pu être joué par les Trois Accords. Cruise à 118, lui, rappelle un peu une toune cute de Kaïn. Le band originaire du Saguenay touche donc à tous les styles. La diversité ne fait assurément pas de mal, et la batterie est toujours présente au bon moment. Par contre, si vous écoutez 3 gars su’l sofa pour la musique, vous avez peut-être un problème, puisque ce sont les textes qui volent souvent la vedette.

Justement, parlons des textes. Les 10 chanson de l’album traitent de sujets «du quotidien». La rencontre subite de l’âme-sœur (Valérie Proulx), les déboires de la météo (Météo), les joies de manquer une journée au travail (Congé de maladie) ou encore la fausse rébellion en voiture (Cruise à 118). Le groupe a un peu vieilli et on entend donc Message aux (autres) filles qui met en garde la gent féminine que les gars ne sont plus sur le marché, et Auteurs-compositeurs-interprètes-semi-professionnels qui nous rappelle que non, cette vie n’est pas si facile que ça! Si certaines chansons laissent un peu perplexes (principalement Je dors avec des fusils), on peut quand même considérer Couteau Bongo comme un album très léger et agréable à écouter.

Pour faire un résumé des forces de l’album, la musique est bien amenée, il y a une bonne diversité entre les chansons, et les chanteurs semblent faire un bon travail d’équipe. On a le côté absurde des Trois Accords, sans la voix criarde ce qui est une chose agréable. Sa faiblesse principale, c’est que ce n’est pas le genre de groupe qui s’écoute en boucle. Une écoute de temps en temps ne fera tout de même pas de mal et lors d’une journée ensoleillée et chaude, ça s’écoute bien sur une terrasse. Mais préparez-vous à changer de disque tout de suite après, comme celui-ci ne dure que 28 brèves minutes. Cela reste un bon album, mais sans plus.

À écouter : Valérie Proulx, Cruise à 118, Auteurs-compositeurs-interprètes-semi-professionnels

6,9/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s