Azur – Marie-Pier Hébert

Cover_photolancementSorti le 7 septembre 2010

Dans la catégorie des jeunes artistes prometteurs encore méconnus, voici Marie-Pier Hébert de Drummondville et son premier album Azur, où elle joue en trio avec ses musiciens Sylvain Marcotte (piano) et Jean-François Fortin (basse/contrebasse). La chanteuse y mélange des arrangements pop simples avec des chansons plus chargées et complexes, le tout avec une voix sensible. Pour un premier album, on sent qu’il y a déjà un beau potentiel en elle.

L’album Azur présente donc les premières compositions communes de Marie-Pier Hébert avec Sylvain Marcotte, jouées en ensemble réduit mais efficace. La complicité au sein du trio est indéniable et c’est rafraîchissant à entendre. On a droit à une Intro, qui démarre sur un ton plus chargé que sur la plupart des chansons de l’album. Cela met quand même en place un petit pattern intéressant, avec des mélodies et des paroles qui seront reprises dans la dernière chanson, justement intitulée Chanson de la fin. Certaines paroles semblent aussi revenir à d’autres moments dans l’album, créant une sorte de thématique autour de cette première sortie. Concept intéressant qui a peu été exploité par des artistes québécois jusqu’à présent.

Au niveau musical, on varie donc entre des arrangements épurés et d’autres plus chargées, avec beaucoup de synthé, d’échantillonnage et de reverb dans la voix, comme on peut s’attendre à des artistes indie. Cela crée donc deux ambiances bien distinctes dans un même album pour Marie-Pier Hébert. C’est intéressant, mais on sent que dans certaines chansons, on en fait trop pour que ça reste naturel. Cela sera assurément peaufiné au fil du temps et on trouvera un juste milieu. Les chansons restent tout de même très faciles à écouter, et après 2 ou 3 écoutes, l’album devient encore meilleur. Notons que pour ce premier album, il n’y a pas que des compositions originales. On reprend aussi Primate Electrique de Daniel Bélanger et on en fait une belle interprétation, aux couleurs de la chanteuse.

Les textes sont, pour la plupart, assez touchants et profonds, abordant des sujets classiques comme l’amour et l’amitié. On a même droit à de l’humour de la part de la chanteuse, dans des chansons légères comme Pas rapport et Yeux bleus. La chanteuse ne manque clairement pas de talent, il lui suffit de préciser son style afin d’y concentrer ses énergies. Sans jamais tomber dans la pop commerciale, déjà ses premières chansons démontrent son savoir-faire.

Son album est disponible (gratuitement) sur son site web.

À écouter : Avec toi, Ancre à poser, Chanson de la fin

7,1/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s