Time & Space : A Tribute to Yasunori Mitsuda (vert) – Artistes variés

time_space_-_a_tribute_to_yasunori_mitsuda_green_335Sorti en Amérique le 7 octobre 2001

Même la musique de jeux vidéo a droit à des hommages parfois, comme a eu droit Yasunori Mitsuda, compositeur derrière les très belles bandes sonores des Chrono Trigger, Chrono Cross et des Xenogears. Sa musique a fait rêvé plus d’un joueur, et en 2006, des arrangements de certaines de ses plus belles pièces ont été compilées par OneUp Studio. Au menu, parfois des instrumentations très riches (encore plus que les originales), parfois une groove plus rock, parfois un son plus jazzy. Les versions sont parfois surprenantes lorsqu’on met beaucoup de temps à réaliser de quelle musique il s’agit, mais comme elles n’en sont pas moins bien réalisées.

Ainsi, l’album est divisé en deux catégories : le Temps et l’Espace. Ou, si vous préférez, la musique de la série Chrono au début et celle de Xenogears à la fin. Un bruit d’une quinzaine de secondes se fait entendre pour différencier les sections de l’album, mais ce n’était pas nécessaire. Les arrangements, généralement très réussis, parlent d’eux-mêmes. Les fans des jeux reconnaîtront facilement les pièces tirées de Chrono Cross et Chrono Trigger, placées un peu pêle-mêle en début d’album. Le dorénavant classique Time’s Scars (de Chrono Cross), renommé ici Scars Left By Time, ouvre le bal avec une version très rock et fort appréciée. Ouvrons une parenthèse immédiatement pour confirmer qu’il est possible que vous ne reconnaissiez pas les titres au premier coup d’œil, puisqu’ils ont souvent été un peu modifiés.

Pour la plupart des chansons, on passe de sons relativement orchestraux à quelque chose de beaucoup plus poussé. Par exemple, The Boy Feared By Time sonne presque hip-hop dans cette version arrangée, et A Hero Judgement crée une impression de musique classique avant de tomber aussi dans un arrangement plus urbain. On a aussi droit à Terminacoustica, une version uniquement à la guitare de la musique de Termina de Chrono Cross, et à la Song of Feeling en ensemble à cordes. D’autres pièces gardent l’esprit original de la composition, en améliorant juste le son et en augmentant subtilement l’instrumentation. C’est le cas avec Good to be Home, qui est arrangé de façon impeccable. Aussi, difficile d’être plus lyrique que dans cet arrangement de June Mermaid.

Rares sont les imperfections dans cet album, mais on peut noter que June Mermaid finit trop souvent par «craquer». Pourtant, l’interprétation au piano est très belle et serait parfaite sans ce détail.

Cet hommage à Yasunori Mitsuda montre que la musique de jeux vidéo bien composée n’a aucune limite. Les quelques arrangeurs qui ont contribué à ce projet peuvent être fiers d’eux et de leur travail accompli. À écouter, spécialement pour ceux qui ont aimé les compositions originale de Mitsuda dans ses jeux!

À écouter : Scars Left By Time, Good to be Home, Star of Hope

8,1/10

Par Olivier Dénommée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s