B.o.B. Presents: The Adventures of Bobby Ray – B.o.B.

bob adventures of bobby raySorti le 27 avril 2010

Pourtant actif sur la scène musicale depuis 2002, ce n’est qu’en 2010 que le rappeur B.o.B. a été découvert par T.I., ce qui lui a permis de s’associer à de grands labels et de sortir un tout premier album. La réception a été rapidement enthousiaste, et avec raison : même s’il fait dans le rap et le hip hop, il a su bien s’entourer d’artistes plus pop et enregistrer des chansons qui connaissent un grand succès commercial.

B.o.B. a donc assez vite compris que pour se faire entendre, il faut produire des chansons accessibles à un grand public, ce qu’il a fait tout au long de son album B.o.B. Presents: The Adventures of Bobby Ray (notez que Bobby Ray Simmons, Jr. est le véritable nom de l’artiste). Plusieurs chansons très émotives avec du piano (Don’t Let Me Fall, Ghost in the Machine) ou de la guitare acoustique (Lovelier Than You), des chansons où le refrain appartient à des chanteurs pop très populaires (Bruno Mars sur Nothin’ on You, Hayley Williams de Paramore sur Airplanes, Rivers Cuomo de Weezer sur Magic), quelques collaborations avec d’autres rappeurs qui restent pourtant très accessibles voire relativement mélodiques même pour les non fans du style… voilà qui fait le tour très sommairement de cet album de 12 chansons.

Cela fait en sorte qu’il en devient gênant de seulement associer cet album au rap, étant beaucoup plus touche-à-tout. C’est à la fois une qualité et un défaut, dans la mesure où un amateur de hip-hop ne sera peut-être pas comblé par la performance de B.o.B. dans ce premier album qui ne semble pas vouloir dévoiler sa véritable identité musicale. D’un autre côté, on a droit à un album relativement pop avec du rap dans chaque chanson, qui plaira à un public plus que large qui devient habitué et a pris goût à de nombreuses collaborations entre chanteurs et rappeurs.

Pour ce qui est des paroles, elles ne sont pas extrêmement puissantes pour un artiste de rap, où normalement les paroles sont au premier plan. Les thématiques abordées n’ont rien d’exceptionnel, la plupart du temps. Mais avouons-le, B.o.B. nous a offert un album où la musique et les mélodies sont assez intéressantes pour qu’on arrive à ne pas écouter les paroles et ne pas particulièrement s’en soucier.

Donc, à part la force des paroles et l’ambigüité du véritable style de l’artiste, l’album contient bien peu de défauts, surtout pour un premier opus. B.o.B est donc un artiste très prometteur qui n’a qu’a préciser son style tout en gardant les bons éléments qu’il maîtrise déjà.

À écouter : Nothin’ on You, Airplanes, Ghost in the Machine

7,2/10

Par Olivier Dénommée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s