Endgame – Rise Against

Endgame Rise AgainstSorti le 15 mars 2011

Trois ans se sont écoulés entre Appeal to Reason et le sixième album de Rise Against, Endgame, mais ces trois années ont été très efficaces. Le band qui a atteint des sommets de popularité a choisi de ne pas tomber dans la simplicité et a pris le temps de composer de très solides chansons, moins punk, mais infiniment plus engagées. Le résultat n’en est pas moins très intéressant à écouter.

Le band a pris la parole sur de nombreux enjeux en prenant position, notamment contre l’homophobie et l’intimidation (Make It Stop (September’s Children)) en plus de présenter un monde légèrement différent de celui qu’on connaît, où il est déjà trop tard pour sauver la planète. Le message est généralement sombre et légèrement moralisateur, mais on ne pouvait pas attendre moins d’un groupe comme Rise Against, reconnu pour être majoritairement «Straight Edge».

Pour ce qui est du son de l’album, on a droit à de la musique puissante et très rock. Les derniers albums présentaient des chansons carrément douces, mais Endgame ne va pas jusque là. Quelques chansons commencent un peu plus en douceur, mais rentrent au poste peu de temps après. Tim McIlrath change généralement d’un voix claire, mais il gueule un peu plus dans certaines chansons; c’est au moins utilisé avec parcimonie. Le début de l’album semble être un peu plus conventionnel que la seconde moitié. Je m’explique : les premiers titres sont agressifs mais ne déstabilisent pas l’oreille, comme Architects et Help Is on the Way. Mais vers la fin, Rise Against surprend un peu plus, surtout avec le début de Midnight Hands, Broken Mirrors ou encore Endgame. Heureusement ou malheureusement, les intros laissent rapidement place à une énergie différente, très rock et encore un peu punk.

Les fans de la première heure trouveront que le groupe est à des années lumières de son style initial. Les autres apprécieront probablement l’efficacité des chansons que le groupe produit dans Endgame. C’est de loin l’album le plus mature et le plus réfléchi que le groupe ait offert jusqu’à aujourd’hui. Sans être parfait, ce sixième opus de Rise Against devrait quand même se retrouver dans toute bonne collection de musique punk-rock.

À écouter : Help Is on the Way, Satellite, Wait For Me

8,4/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s