Making Mirrors – Gotye

making-mirrors-gotyeSorti le 19 août 2011

Avant la chanson Somebody That I Used to Know, l’artiste belgo-australien Gotye était un parfait inconnu. L’énergie très contradictoire de la chanson (une musique relativement positive et entraînante versus des paroles déprimantes) a contribué à un énorme succès, mais il est primordial de préciser que cette chanson n’a rien à avoir avec le style habituel de l’artiste, qui se tient plutôt dans un registre pop-électro. D’ailleurs, la différence s’entend très rapidement dès les premières secondes de l’album.

D’ailleurs, l’album démarre avec la piste Making Mirrors, une sorte d’intro électronique, qui nous apprend tout de suite la tendance de l’album qui porte d’ailleurs le même nom. Puis suit rapidement Easy Way Out, déjà plus pop, mais encore très électro. La grande surprise survient à la toute fin de la chanson, puisque c’est Somebody That I Used to Know qui embarque immédiatement. Dans le contexte de l’album, on remarque beaucoup plus les petits sons synthétiques qui se font entendre un peu partout dans la chanson. De loin la chanson la plus pop accessible de l’opus, elle fait malheureusement exception au style de Wally De Backer.

Après cette chanson, Gotye nous offre la chanson Eyes Wide Open, encore pop mais d’un registre assez différent musicalement, plus énergique, qui rappelle très (très très) vaguement du Queen.  En fait, la plupart des chansons qui suivent rappellent différents styles assez différents. Smoke and Mirrors, quand à elle, a un style très jazzy-bluesy, toujours avec beaucoup de synthé. On a aussi droit à des chansons plus soul et funky comme I Feel Better ou encore In Your Light. La chanson State of the Art est très particulière, offrant une pop similaire à ce que feraient les Pet Shop Boys ou Daft Punk.

Giving Me a Chance est ce qu’on pourrait qualifier de ballade électro-pop, mélancolique à souhait, mais avec une abondance de synthé. Puis Save Me ressemble à du indie. Nous venons de passer en revue tous les sous-genres exploités à travers ce troisième album studio. Oui, c’est très chargé.

Bref, une seule chanson a permis à Gotye de sortir de l’ombre, mais cette chanson est une exception à son style, qui est hétéroclite mais à tendance très électro. Beaucoup de personnes écouteront avec déception l’album, et d’autres, plus ouverts et mieux préparés mentalement, vont faire de belles découvertes sur Making Mirrors. Écoutez-donc quelques chansons avant d’oser vous procurer cet album, extrêmement complexe.

À écouter : Somebody That I Used to Know, Eyes Wide Open, Giving Me a Chance

6,4/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s