Full Moon Fever – Tom Petty

fullmoonfever Tom PettySorti le 24 avril 1989

Après une carrière déjà prolifique avec son band Tom Petty and the Heartbreakers, le frontman Tom Petty a choisi de faire un album en solo. Celui-ci est intitulé Full Moon Fever et reste jusqu’à un certain point dans la même lignée que les albums sortis avec les Heartbreakers, avec un peu plus de synthés et de chœurs, ce qui en fait un style légèrement plus léché que celui exploité avec son band. L’album contient beaucoup de ballades émotives rappelant l’énergies des années 1960; plusieurs d’entre elles ont connu un certain succès, dont Yer So Bad, I Won’t Back Down, Runnin’ Down a Dream ou encore Free Fallin’.

L’album présente deux énergies complètement distinctes. D’un côté, il y a des chansons relativement lentes, nostalgiques et émotives. De l’autre, du gros rock énergique. L’album équilibre assez bien ces deux facettes. Le rockeur fait quand même le choix de commencer avec les chansons plus douces, notamment Free Fallin’. La chanson est efficace et reste dans la tête; cela met la barre haute pour le reste de l’album, et celui-ci est presque toujours à la hauteur de ces attentes. Les I Won’t Back Down, A Face In the Crowd, Yer So Bad ou Alright for Now ne sont pas très loin d’être aussi chargées émotivement que Free Fallin’, quoi que parfois un peu redondantes entre elles après quelques écoutes. Malgré tout, vous allez probablement plus apprécier l’album pour ces chansons que pour celles qui se veulent plus rock. Pas qu’elles sont moins solides, mais le style des Heartbreakers, légèrement plus agressif, rockait amplement. Depending on You s’écoute bien, mais a plus une consonance «Beatles» que gros rock. Par contre, Runnin’ Down a Dream est resté dans la mémoire pendant longtemps.

Amateurs de vieux rock, l’album Full Moon Fever a de beaux atouts pour vous, étant une des œuvre significatives d’un compositeur prolifique comme Tom Petty, rendant hommage si on veut au rock des sixties. Comme mentionné précédemment, vous allez peut-être plus apprécier les ballades que les chansons rock, mais dans tous les cas, l’album s’écoute très bien. Ce n’est pas pour rien que plusieurs des titres trouvés sur ce premier opus solo ont survivent encore après près d’un quart de siècle.

À écouter : Free Fallin’, Runnin’ Down a Dream, Alright for Now

7,9/10

Par Olivier Dénommée

(Modifié le 5 janvier 2014)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s