When Everyone Has Gone – Esbjörn Svensson Trio (E.S.T.)

EST When Everyone Has GoneSorti le 9 avril 1996

Encore totalement inconnu à ce moment, le Esbjörn Svensson Trio (communément abrégé E.S.T.) est un petit ensemble jazz suédois qui s’est lancé dans la voie des compositions, même dans son premier album, When Everyone Has Gone. Le band s’est clairement laissé inspirer par ses influences des grands du jazz, tout en apportant une touche plus accessible à sa musique. Cet album est, le band l’ignore probablement encore, le début d’une grande aventure pour le trio.

When Everyone Has Gone est le titre de chanson qui démarre en douceur ce premier opus du même nom. Le titre sonne plus dramatique que la musique, qui est douce, légère, presque ambiante et où le pianiste (Esbjörn Svensson lui-même) occupe la majeure partie de l’espace tout en restant discret aussi, jusqu’à ce qu’il arrive à son solo, où il explose. Néanmoins, E.S.T. n’a pas la prétention de vraiment réinventer le jazz avec cette composition, ni les suivantes, où on a droit à plusieurs pistes aux sonorités bop, mais avec une touche de modernité. Fingertip en est un exemple intéressant. On remarque rapidement les influences, mais on sent également que le groupe se démarque un peu par sa dynamique.

Le groupe suédois compte aussi dans son album un standard de jazz bien connu, Stella by Starlight, qu’il rend de façon moins mélodique que ce à quoi on pouvait espérer; il semble que lorsque le trio reprend des standards, il se fait moins accessible que dans ses propres créations, parfois très jazzy mais aussi parfois très faciles à écouter. Vous allez donc probablement préférer des petites pièces douces comme 4 Am ou encore Waltz for the Lonely Ones.

Ce premier album contient une pièce-concept, Mohammed Goes to New York, présenté en deux parties. On peut en fait dire que la partie 1 est une longue introduction à la vraie œuvre, d’un dynamisme et d’une variété fort agréables. Mohammed Goes to New York, Pt. 2 est donc possiblement la meilleure composition d’Esbjörn Svensson dans cet opus.

L’album When Everyone Has Gone d’E.S.T. est donc un premier album qui, malheureusement, passera assez inaperçu. Le jazz suédois n’est pas le plus réputé et le groupe n’est pas assez avant-gardiste pour vraiment attirer l’attention. Néanmoins, d’excellentes idées se retrouvent à travers les 65 minutes de musique et il est surtout fascinant de voir l’évolution du trio à travers les années. Ce n’est ici que le début.

À écouter : When Everyone Has Gone, Mohammed Goes to New York, Pt. 2, Waltz for the Lonely Ones

6,6/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s