Foreverly – Billie Joe Armstrong et Norah Jones

Foreverly coverSorti le 25 novembre 2013

Dans la série des duos assez improbables, le frontman du band punk-rock Green Day Billie Joe Armstrong et la chanteuse jazz Norah Jones semblent avoir bien peu en commun. Pourtant, cela ne leur a pas empêché d’enregistrer ensemble un album rendant hommage aux Everly Brothers, qui ont été très actifs à partir des années 1950. Le duo a ainsi repris les chansons de Songs Our Daddy Taught Us, paru en 1958, les remettant au goût du jour 55 ans plus tard dans Foreverly.

De façon surprenante, nous ne tombons dans le gros rock, ni dans le jazz ici. L’esprit des Everly est assez respecté; les chansons, tirées du répertoire traditionnel pour la plupart, ont un son très country, un peu folk à l’occasion. C’est donc un registre assez inhabituel autant pour Armstrong que pour Jones. Ce qui a fait le succès du duo original, c’était les harmonies vocales qui ont d’ailleurs influencé les Beatles et Simon & Garfunkel (rien de moins) dans leur approche. Et le but de l’album Foreverly était de changer la dynamique des deux frères, pour aller vers des voix mixtes.

Donc, rien de «nouveau» dans cet album qui a, finalement pour principale mission d’éduquer les oreilles d’aujourd’hui à la musique qui a forgé l’approche les musiciens des dernières générations. Outre cela, la musique n’en demeure pas moins belle et agréablement simple. Le duo et leurs musiciens auraient pu surcharger les chansons mais ont opté pour un album assez intime et plutôt dépouillé – cela permet de plus apprécier les voix qui sont clairement à l’avant-plan ici.

Même si on a affaire ici à deux grosses pointures dans leur style respectif, Foreverly n’est pas un album très commercial. Du moins pas auprès du public jeune pour qui les frères Everly n’éveillent rien. C’est vraiment un hommage commun rendu à ces artistes qui, souhaitons-le, sera apprécié à sa juste valeur. La chanson Long Time Gone et Silver Haired Daddy of Mine sont actuellement les deux singles tirés de cet album, mais la plupart des chansons sont très bien interprétées, dont Down in the Willow Garden, ou encore Put My Little Shoes Away et Oh So Many Years. Petit bémol, ceux qui sont fans de la voix de Norah Jones ne l’entendront pas autant que celle de Billie Joe Armstrong, mais les harmonies restent tout de même assez agréables à écouter.

Qui aurait cru un jour entendre un album country du chanteur de Green Day? Et surtout, qui aurait cru qu’il serait bon? La musique n’a définitivement pas fini de nous surprendre.

À écouter : Silver Haired Daddy of Mine, Down in the Willow Garden, Rockin’ Alone (In an Old Rockin’ Chair)

7,8/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s