NOUVELLES : Distants Worlds, tout près d’ici

final-fantasy-distant-worldsPar Olivier Dénommée

Le 7 décembre dernier était le rendez-vous de tous les fans finis québécois de la musique de la populaire série Final Fantasy. L’orchestre philharmonique Distant Worlds, reprenant exclusivement cette musique en concert, a offert sa deuxième prestation à la Place-des-Arts de Montréal en deux ans. Les billets n’étaient pas donnés, mais ils en valaient clairement la chandelle, si on se fie à la réponse du public qui a semblé apprécier ce spectacle.

Même ceux qui étaient présents l’an dernier ont eu droit à diverses nouveaux lors du passage 2013 de Distant Worlds : cette fois, un chœur complet a été ajouté, et on notait la présence de Naoshi Mizuta, qui a signé entre autres la musique de Final Fantasy XI. Plusieurs titres ont aussi été changés par rapport à l’année dernière. Et, en plus, Montréal a eu droit à une première nord-américaine, puisque Distant Worlds a joué une pièce de Final Fantasy XIII : Lightning Returns qui sortira en Amérique en février 2014 seulement.

L’ambiance à la Place-des-Arts étaient fébrile, et la salle, presque pleine. Le chef d’orchestre, Arnie Roth, avait beaucoup de plaisir à parler des pièces que son orchestre allait jouer, créant souvent des réactions spontanées dans l’auditoire. Le medley de chocobos a été un franc succès et un des moments phares de la soirée, tout comme le medley des batailles. Déjà une tradition, ceux qui sont venus l’an dernier ont tout de suite deviné que Distant Worlds interpréterait l’opéra Maria and Drago tiré de Final Fantasy VI lorsque les techniciens ont ajouté des micros à l’avant de la scène. Mais cette année, la chorale présente apportait encore plus d’intensité à l’interprétation, et un narrateur était même présent pour l’occasion. L’expérience était désormais complète. Et, évidemment, il aurait été impossible de terminer sans l’interprétation de One Winged Angel de Final Fantasy VII.

Quelques minutes avant la représentation
Quelques minutes avant la représentation

En soi, la soirée était plus qu’agréable, créant des frissons à de nombreuses reprises. Néanmoins, il est difficile de ne pas comparer avec l’an dernier, où nul autre que Nobuo Uematsu (compositeurs de Final Fantasy I à IX sans exception et ayant participé sur de nombreuses autres compositions) était présent. M. Mizuta est aussi un grand compositeur, mais beaucoup plus timide et moins show-off que Uematsu.

Arnie Roth a promis à Montréal que s’il continuait à demander l’orchestre, il reviendrait avec plaisir. La salve d’applaudissements à la fin du concert semble être une preuve de la popularité de Distant Worlds qui n’aura guère d’autres choix que de revenir au Québec en 2014 pour répondre à la demande qui ne semble pas s’épuiser. Le chef d’orchestre a même lancé à la blague que le répertoire de l’orchestre contient assez de musiques pour jouer cinq soirs d’affilée sans jamais répéter une même pièce… Serait-ce un défi de remplir cinq représentations à Montréal? À suivre l’an prochain!

(Crédit photo : Olivier Dénommée)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s