Strange Clouds – B.o.B.

bob-strange-cloudsSorti le 1er mai 2012

Pour son second album, Bobby Ray Simmons, Jr., mieux connu sous le nom B.o.B., amène ses fans encore plus loin dans son univers presque à mi-chemin entre le rap hardcore et la pop accrocheuse. Strange Clouds présente donc cette dualité qui était déjà facile à entendre dans son premier album.

Dans cet opus, beaucoup de gros rap avec des collaborateurs comme Lil Wayne et Nicki Minaj, mais aussi beaucoup de musique accrocheuse/commerciale avec des noms aussi gros que Taylor Swift et une apparence parlée de Morgan Freeman (rien de moins). Les choix musicaux rendent l’album assez accessible à la plupart des amateurs de musique pop, ce qui ne peut être qu’une bonne chose pour continuer à augmenter sa popularité.

Les premières chansons (Bombs Away et Ray Bands) ont une tendance très rap, mais le bijou So Hard to Breathe change déjà la donne. B.o.B. a affirmé que cette chanson était sa préférée de l’album, et avec raison : la composition est forte, mélodique et terriblement bien instrumentée. Both of Us suit immédiatement après, avec Taylor Swift qui apporte le côté pop-country. Mélange audacieux ici.

La chanson-titre et premier single de l’album, Strange Clouds, rappelle le style principal de B.o.B., quitte à détruire un peu l’énergie qui venait d’être instaurée par les précédentes chansons. Le rappeur se plait à alterner drastiquement entre les styles, mais il réussit à bien faire sonner le tout, alors pourquoi pas? So Good apporte ensuite un côté plus ensoleillé à son album, assez sombre au début.

Sautons déjà à la chanson la plus désagréable de l’album : Out of My Mind, où Nicki Minaj vient nous violer les oreilles pendant 3 minutes 43. Elle est en plein milieu d’album, et heureusement cela nous laisse le temps d’oublier son existence lorsqu’on finit l’album. On se souviendra plutôt des mélodies de Never Let You Go, Chandelier, Just a Sign ou encore Castles qui apparaissent vers la fin de l’album. L’opus Strange Clouds se clôture sur Where Are You, une belle chanson rap-piano (avec un peu de beat qui embarque plus tard) comme il ne s’en fait pas assez.

Pour résumer l’album Strange Clouds : les émotions alternent drastiquement d’une chanson à l’autre sur une musique particulièrement bien instrumentée et avec des refrains généralement plus qu’accrocheurs. Le rap de B.o.B. est plutôt bien rythmé lorsqu’il n’est pas trop agressif. Et les collaborations sont surtout intéressantes lorsqu’elles sont faites avec quelqu’un d’autre que des rappeurs. Nicki Minaj est définitivement à proscrire. Si son premier album semblait ambigu dans le style de l’artiste, celui-ci confirme cette dualité qui s’écoute finalement assez bien.

À écouter : So Hard to Breathe, Chandelier, Where Are You

7,6/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s