Oothèque – Oothèque

Oothèque albumSorti le 14 mai 2013

Scientifiquement, une oothèque est une «membrane-coque qui protège les œufs de certains insectes». Artistiquement, il s’agit du nom du projet solo de Francis Mineau, batteur de Malajube. Fort heureusement, le style musical est loin, très loin des images évoquées par des insectes qui se reproduisent. Et plus coloré aussi.

Les fans de Malajube peuvent y entendre une esthétique très similaire. Certaines chansons sont un peu space, mais la plupart ont une groove solide qui fait du bien. Les refrains sont toujours très accrocheurs et ratent rarement leur cible. Musicalement les chansons de l’album Oothèque peuvent être très différentes. FM, par exemple, se fait un parfait exemple de bonne chanson énergique de style indie-rock. Grizzly, quant à elle, rappelle les sonorités d’une ballade quétaine des années 1980. Secrétaire offre des sonorités rappelant des airs de rock psychédélique, en plus moderne. Sinon Lycanthrope nous replonge avec succès dans des clubs, quelques décennies plus tôt.

Vocalement, on entend un timbre légèrement différent de celui de Malajube, mais c’est minime, tenant compte de tout le reverb qui est ajouté pour lui donner une sonorité plus vaporeuse. Les synthés occupant aussi une place prépondérante, peut-être même plus que les guitares pourtant assez présentes. Et dans presque tous les cas, la batterie est simple mais rentre au poste et c’est tout ce qu’on peut lui demander. Notons la présence de chansons en langues étrangères. Spiegelbild semble enregistré en allemand, alors que Downtown est principalement en anglais.

La force de ce premier album en tant que Oothèque est peut-être aussi sa principale faiblesse : Francis Mineau est resté en étroite proximité avec Malajube. Même si la formule est gagnante, il n’arrive pas à se démarquer comme artiste indépendant en restant attaché à cette étiquette. Ce son déjà connu lui a permis d’avoir un peu de visibilité, mais souhaitons que les futurs albums de l’artiste prennent une direction qui leur est propre.

L’album est disponible notamment sur le BandCamp de l’artiste.

À écouter : FM, Secrétaire, Kuala Lumpur

7,5/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s