Litania Projekt – Jacques Kuba Séguin

Jacques Kuba Séguin LitaniaSorti le 27 juin 2012

D’origine polonaise, le trompettiste et compositeur montréalais Jacques Kuba Séguin aime explorer divers styles dans le style jazz. Litania Projekt est un de ceux-ci, où son jazz rejoint une énergie plus classique. D’ailleurs, son petit groupe comprend également un comparse polonais au violon, Adam Baldych.

Le Projekt démarre avec Pour Stańko, en l’honneur de Tomasz Stańko, trompettiste et compositeur fort réputé en Pologne encore actif aujourd’hui. La composition est assez émotive, à tendance classique contemporaine plus que jazz. Kuba Séguin semble aimer mélanger ces deux courants, mais c’est fait avec parcimonie.

Hercule Poirot vient ensuite, créant une ambiance de mystère. C’est à la fois léger, discret, et assez chargé musicalement. Cette composition a une tendance très contemporaine, et le violon y occupe une place très importante, surtout vers la fin qui prend un air plus lyrique. La Fugue Avec Anaïs (à Métis) prend ensuite le relai, avec une sonorité rappelant celle des petits ensembles jazz. C’est léger, mélodique, et surtout pas trop chargé. Une bonne partie de la compo a ses accents de musique du monde (mais ce n’est pas tout à fait clair de quel pays est issu ces sonorités), qui nous envoute tout de suite.

La piste suivante, Malina, a elle aussi une mélodie qui nous vient de loin. Mais cette fois, l’ambiance est plus mélancolique, du moins au début. Malina dure pas moins de 14 minutes, ce qui laisse le temps à explorer diverses émotions. Le plus impressionnant dans cette longue pièce, c’est quelle conserve sa cohésion tout le long. Évidemment, les solos occupent une place prépondérante dans cet enregistrement et au deux tiers de la piste, ça devient un peu plus free. Sinon rien à redire; ça s’écoute tout seul et on est surpris de réalisé que ça a vraiment duré près d’un quart d’heure!

La dernière composition de Jacques Kuba Séguin de l’album est Ligne Bleue. Moins longue que la piste précédente (seulement 10 minutes), l’énergie est très lente (Un peu comme la ligne de métro du même nom. Inspiration possible?). Kuba Séguin y occupe une place importante et s’amuse pendant que des musiciens gardent le rythme en se laissant un peu aller aussi à l’occasion. Cette composition surprend par son build-up un peu sournois mais finalement très efficace. Après une performance de feu à la trompette, c’est au violoniste de montrer son talent dans la seconde moitié de Ligne Bleue. Il est légèrement plus conservateur dans son improvisation, mais comme il est rare d’entendre des violonistes jazz sur enregistrement, sa performance s’apprécie très bien.

L’album ne se termine pas là; Adam Baldych a composé Babuszka et 11.16 pour clôturer ce projet. Déjà, dans Babuszka, on entend le côté très mélodique du violoniste. On est très loin du jazz syncopé de l’ère bebop. C’est un peu lyrique, et ça coule terriblement bien dans les oreilles. 11.16, quant à elle, nous amène ailleurs. Extrêmement épuré, on n’entend pratiquement que les deux protagonistes qui s’échangent la mélodie, extrêmement lente. On dirait un requiem, quelque chose de grave et de solennel. Et l’album se termine là-dessus. Cela laisse une drôle d’émotion à la fin, mais c’est audacieux.

Que dire de Jacques Kuba Séguin et de ses musiciens, si ce n’est qu’ils ont su lier avec ces deux styles qui semblaient à des années lumière de distance. L’album Litania Projekt est un peu anormalement lent pour du jazz, mais c’était fait au profit d’une ambiance particulière que l’ensemble a su atteindre. Vivement d’autres projets du trompettiste.

À écouter : Fugue Avec Anaïs (à Métis), Malina, Babuszka

7,9/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s