Upheaval – QZ45 (Quezillacolt45)

Qz45 UpheavalSorti le 5 décembre 2012

Le Québécois Sam Drouin compose de la musique sous le nom de QZ45, y allant dans un style électro aux tendances expérimentales. Le plus récent EP de QZ45, Upheaval, explore des sonorités extrêmement angoissantes, lourdes. Des titres comme Dévastation, Left Behind ou Seul ne font qu’accentuer cette énergie malsaine.

 Sur sa page BandCamp, l’artiste décrit son album ainsi : «Les morceaux, qui à la première écoute paraissent angoissants, se révèlent être riches en nuances». Effectivement, à la première écoute, c’est assez dur à écouter; beaucoup de sons désagréables qui durent de longues secondes, du noise ajouté volontairement, l’album paraît assez long pour sa durée réelle de 21 minutes. Pour les besoins de la cause, il est donc important de l’écouter deux fois, voire plus. Après plus d’une dizaine d’écoutes, voici ce qui en ressort.

La pièce-titre, Upheaval, démarre lentement, très lentement le EP. Durant les 4 minutes 40, on a droit à des belles choses, mais toujours entrecoupées par des sons désagréables. On arrive par exemple à suivre une belle progression d’accords au piano si on cesse d’écouter le bruit ambiant qui est plus que présent. Puis, une minute plus tard, un semblant de mélodie. C’est seulement après 4 minutes que le gros bruit finit par disparaître, laissant totalement place au piano pour les 40 dernières secondes. Ce sont pourtant ces dernières secondes qui donnent tout son intérêt à la composition.

Dévastation, juste après, offre une sorte de basse en sons technos assez chambranlante, avec bien sûr d’autres bruits ambiants qui ne quittent pas. À l’approche de la fin, cela se précise avec de la percussion rappelant le style industriel, mais malgré les nombreuses écoutes, peu de choses en ressortent. Une drum machine similaire se fait entendre sur le titre Coffee Table, juste après. Le brouhaha ambiant aussi. Mais cette fois, ces longs sons désagréables semblent former une sorte de mélodie qui peut éventuellement s’apprivoiser.

La pièce Hit semble de loin la plus énergique du EP, juste à cause de la présence de la batterie qui donne l’impression d’y rythmique plus rapide. Si on l’enlève, on a pourtant droit aux mêmes sons que dans les autres titres. Reste que cette énergie se prend bien, après plus d’une dizaine de minutes d’incertitudes. Cela reste partiellement dans Left Behind. L’angoisse ici semble étrangement encore plus justifié que sur la plupart des autres titres. Et la ligne de percussion accentue bien l’énergie visée par QZ45. C’est une des compositions où on peut peut-être mieux comprendre l’idée de l’artiste derrière l’œuvre.

La seule composition avec des paroles du EP est Seul, avec la collaboration de l’artiste The Analog Girl. Le titre est en français, mais elle chante, ou plutôt chuchote, en anglais. Selon le compositeur, cela doit apporter une nuance de chaleur et d’espoir. Mais peut-être un espoir désespéré ici. Chose certaine, Seul laisse une étrange impression. Cette impression nous mène à la toute dernière pièce de l’artiste, Quarter Moon. Pas de longs bruits électroniques en fond. Juste un son similaire à la guitare qui fait une mélodie mid-tempo pendant près de 2 minutes. Tout simplement. Le EP se termine sur cette douceur plus qu’étrange.

Les nombreuses écoutes sont nécessaires pour pouvoir entendre au-delà des sons lourds qui occupent la majeure partie de cet album qui se veut ambiant. Mais les nuances demeurent difficiles à bien cerner. On sait ce que l’artiste voulait créer, mais c’est peut-être trop difficile d’accès pour des non-initiés. Tous n’auront pas la patience de l’écouter 10 fois pour arriver à apprécier ses compos et à oublier le noise. C’est bien essayé mais l’expérimentation a été un peu trop loin sur l’album Upheaval.

À écouter : Hit, Left Behind, Seul

4,8/10

Par Olivier Dénommée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s