The Black Mages III: Darkness and Starlight – The Black Mages

black_mages_vol_3_darkness_and_starlight_2008_retail_cd-frontSorti 19 mars 2008

Le troisième album des Black Mages s’intitule Darkness and Starlight. Le groupe a fait attendre plus de trois ans après The Skies Above avant de sortir cet ultime opus, qui sera le dernier avant qu’il ne se sépare officiellement en 2010. Au menu, encore des musiques épiques, pour la plupart de combats sont présentées à travers la soixantaine de minutes de l’album.

Le désormais classique Opening – Bombing Mission de Final Fantasy VII inaugure cet opus, avec une ouverture douce, mais une seconde partie des plus intenses. La partition originale est plutôt respectée jusqu’à ce qu’on arrive aux nombreux solos déchaînés des membres du groupe de Nobuo Uematsu. Les pièces comme Neo EXDEATH (Final Fantasy V) rentre tout aussi au poste. Et que dire de The Extreme (Final Fantasy VIII), qui offre une intro douce digne d’un band métal symphonique avant que le vrai rythme n’arrive. Cette version est très fidèle à l’originale, mais les passes rapides paraissent encore plus impressionnantes.

Une des pièces les plus épiques de Final Fantasy IX, Assault of the Silver Dragons, est reprise dans cet album. La dynamique a beaucoup évolué mais c’est dans l’intérêt d’une énergie plus heavy. Cela devient plus touchant vers les trois quarts de la pièce, et tout se termine de façon épique après un solo bref mais bien mené. Un des arrangements audacieux par les Black Mages. Le niveau d’epicness est presque équivalent avec KURAYAMINOKUMO (la bataille finale de Final Fantasy III).

Le ton d’adoucit lorsque qu’on arrive à la pièce Distant Worlds, tirée de Final Fantasy XI, qui est lente, douce et émotive (du moins pour la grande majorité du morceau). Une pièce qui fait du bien en milieu d’album surchargé de musique amplifiée et agressive. Cette «pause» nous permet de continuer l’expérience de l’album Darkness and Starlight sur le bon pied.

De retour à l’énergie métal, Premonition de FF8 nous offre une solide rythmique sur laquelle repose une mélodie toujours aussi efficace. Grand Cross (de FF9) qui suit a une intro qui devient légèrement longue, mais lorsque le vrai beat embarque, on réalise que l’attente en valait largement la peine.

Le plus que classique opéra de Final Fantasy VI, Drago and Maria, est également repris dans l’album. C’est d’ailleurs cet arrangement qui a été renommé Darkness and Starlight. Pour l’occasion, des chanteurs se font entendre aux moments clés de l’opéra. Des parties très douces et très agressives s’alternent musicalement dans cette version, qui dure pas moins de 15 minutes. Un narrateur est aussi présent et le tout est enregistré en japonais (désolé). Ça devient assez excitant aux deux tiers de la chanson, alors patience!

Et l’aventure des Black Mages se termine sur LIFE – in memory of KEITEN , la seule composition originale de cet album. Elle est brève, émotive et seulement au piano. L’histoire derrière la composition est qu’un fan du groupe est décédé de la leucémie; on lui a rendu hommage ainsi.

Pour résumer, le troisième opus des Black Mages a été dans la continuité, poussant légèrement plus les contrastes entre les passes puissantes et celles plus douces. Un bon choix de musiques a été fait, même si tant de belles musiques auraient aussi pu être choisies par le groupe. Mais ce sera dans une autre vie. L’album Darkness and Starlight est considéré par plusieurs comme la meilleure œuvre du band. C’est en tout cas le plus assumé de tous. Longue vie aux musiciens qui ont rendu l’aventure Black Mages possible.

À écouter : Assault of the Silver Dragons, KURAYAMINOKUMO, Premonition

7,8/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s