Chapter V – Staind

Staind-Chapter_VSorti le 9 août 2005

Le band nu metal Staind a tout simplement nommé son cinquième album Chapter V. Un titre sobre qui cache pourtant certaines de ses compositions les plus fortes du groupe. Le chanteur Aaron Lewis a d’ailleurs dit qu’il considérait que Chapter V était probablement le meilleur album du groupe lors de sa sortie. Son hit Right Here en est un bon exemple de composition poignante et accrocheuse.

La principale faiblesse de cet album est, en fait, sa première chanson. Run Away, sans être tout à fait mauvaise, ne lève juste pas. L’espèce de passe de guitare qui se répète trop souvent ne suffit pas à convaincre. Fort heureusement, après ces 3 minutes 39, on passe aux choses sérieuses : le fameux single Right Here, qui se passe d’autres présentations. Les autres pistes qui suivent sont aussi plutôt intéressantes même si elles ne sont pas devenues des hits instantanés.

Le début de Paper Jesus, par exemple, est plus ou moins enlevant. C’est à partir d’une minute que la compo devient plus intéressante et cet intérêt demeure jusqu’à la fin de la chanson. Puis on s’adoucit avec Schizophrenic Conversations. Du moins musicalement. Le ton des paroles, plus sévère (vous aurez compris qu’on traite de la schizophrénie), montre qu’on n’est pas obligé de «varger» pour faire passer un message comme celui-ci. Excellent coup ici.

Le single Falling suit. Bien composé, avec un refrain efficace et des riffs solides. Ni plus ni moins. On peut dire essentiellement la même chose de Cross to Bear, avec quelques excellentes passes de drum au milieu de la chanson. Une fois de plus, après ces chansons, on ralentit et on s’adoucit, avec Devil. La chanson ne passera pas à l’histoire, mais fait tout de même du bien pour changer le mood au milieu de l’album.

Autre composition très forte dans l’album Chapter V, Please n’a pourtant pas eu la chance de paraître en simple. Peut-être pour son caractère plus agressif dans les paroles. Cela n’en demeure pas moins une des compos les plus intenses que le band a pu produire, autant sur le plan des paroles que de la musique.

Everything Changes vient contraster avec une (autre) chanson plus smooth, émotive. Elle ne s’écoute pas moins bien, même si Staind joue avec nos émotions comme des montagnes russes. Et bravo pour la simplicité mais l’efficacité du solo de guitare en milieu de chanson, c’est juste parfait. Pas étonnant qu’on en ait fait le troisième single de l’album. Alors que normalement, une chanson lente mène à un retour vers quelque chose de plus brutal, on nous met Take This (ou Trippy, il semble que les deux titres coexistent pour la même chanson) qui est aussi lente et terriblement efficace.

King of All Excuses, après la qualité des dernières chansons, passera probablement inaperçue, mais l’album se termine bien avec Reply. C’est plus doux mais avec une instrumentation lourde. Solide fin proposée pour ce cinquième album!

En résumé, on a affaire à un album plutôt solide de la part de Staind. Certaines excellentes chansons, beaucoup de bons titres et seulement quelques compos plus faibles. C’est le genre d’albums (et de groupes tout court) à écouter quand on veut faire sortir un peu de méchant, mais pas trop.

À écouter : Right Here, Please, Take This/Trippy

8,1/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s