Lions – William Fitzsimmons

Lions William FitzsimmonsSorti le 17 février 2014

L’Américain William Fitzsimmons revient sur un 5e album studio, intitulé Lions, où il met au premier plan une douce musique folk, principalement à la guitare, avec une mélodie vocale aussi douce, et plus qu’envoutante. La formule est simple, mais fonctionne terriblement bien.

Les lignes de guitares solides débutent dès Well Enough, première pièce de cet opus. La voix se joint peu de temps après, en chuchotant presque. Et d’autres bruits ambiants se font entendre discrètement ici et là. Josie’s Song y intègre aussi un peu de piano dans des moments clés.

Les premières chansons de l’album demeurent dans ce même registre, presque aussi douces que des berceuses. Mais Took change un peu le mood. Des percussions apportent un peu plus d’énergie et arrivent à créer cette illusion de vigueur même si la voix reste aussi douce. Commentaire similaire pour Fortune, qui prend une tangente folk-rock.

Cependant, cela ne dure pas et on retombe dans la douceur la plus totale dans Blood/Chest, avec seulement la guitare qui bouge un peu plus. Mais lorsqu’on arrive à la piste 8, Centralia, cela surprend un peu : une intro beaucoup moins mélodique que ce à quoi on a l’habitude. La guitare électrique avec de la distorsion ne dure, heureusement, pas très longtemps et nous ramène aussitôt à quelque chose de plus confortable à l’oreille, avec un peu de piano en prime.

La compo la plus chargée musicalement est probablement From You, qui ajoute des synthés et même de la guitare électrique. Et même si elle est plus occupée, cette chanson est loin d’être lourde à l’oreille. La pièce Lions aussi est «chargée», avec en plus des chœurs berçants. Et ce doux album se termine sur Speak. Exceptionnellement, c’est plutôt la formule piano-voix qui a le dessus. Mais ça marche tout aussi bien.

Bref, si vous aimez une musique douce mais sans tomber dans la quétainerie, une bonne écoute de l’album Lions pourrait vous intéresser. C’est facile à écouter et c’est léger. Cela sera seulement un peu moins intéressant pour les oreilles qui recherchent une grande diversité puisque vous avez le choix entre de la musique «smooth» et «très très smooth». Mais pour des journées un peu plus grises, c’est l’album parfait.

À écouter : Brandon, Fortune, Lions

7,7/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s