ODDSOUND, première compilation – Artistes variés

odd sound_SLV-2.1BSorti le 8 octobre 2013

La coopérative ODDSOUND est un label qui «valorise et soutient la vitalité, la diversité et la créativité de la musique jazz montréalaise», selon la pochette de sa première compilation. L’album contient 9 titres, provenant de 8 artistes différents. La diversité est au rendez-vous et le talent des jazzmen montréalais, bien réel.

Hercule Poirot du Litania Projekt de Jacques Kuba Séguin ouvre le bal, avec une composition empreinte de mystère. La composition mélange le jazz à certains éléments plus classiques et les ambiances crées sont assez diversifiées durant ses 7 minutes.

Vient ensuite Wilmot Road, de François Jalbert Quartet, où la guitare acoustique domine dans tous les registres. La début est très doux et très mélodique, mais au fil des mesures, le guitariste déchaîne un peu plus sa virtuosité. Puis il revient en douceur à la fin.

Plus tard dans la compilation, on peut entendre Le conte des petites croix, du Altsys Jazz Orchestra. L’introduction de la pièce laisse effectivement à une musique comme on peut en entendre dans les contes de fées, mais le big band prend ensuite une autre direction, plus conventionnelle quoique relativement douce tenant compte de l’intensité qu’on connaît aux grandes formations. Les énergies varient tout de même à plusieurs reprises sur cette pièce qui est la plus longue de cette compilation, avec plus de 11 minutes.

On peut aussi entendre une œuvre du Frédéric Pauze Quintet, Emilita. Avec une énergie à mi-chemin entre le mystère et la sensualité, cette pièce douce arrive tout de même à mettre de l’avant la virtuosité des musiciens dans la portion des solos.

Autre pièce à retenir l’attention : Gélinotte Huppée, par Olivier Hébert. Le début avec son ensemble à corde nous indique qu’on n’a pas droit ici à une pièce jazz conventionnelle. Les autres instruments ne tardent guère à entrer en scène peu après. Sur cette pièce, on joue habilement avec nos émotions, et ce, même si la composition ne dure que 3 minutes!

La dernière pièce de la compilation, Pour Ella, est de Jacques Kuba Séguin, lui donnant ainsi le premier et le dernier mot. Il y va tout en émotivité, mettant lui aussi de l’avant les cordes dans cette œuvre extrêmement lyrique, du début à la fin.

La compilation de ODDSOUND inclut aussi une pièce de Jan Jarczyk, de Mario Allard et de Keven Warren. Beaucoup d’excellents artistes locaux à découvrir et à encourager. ODDSOUND n’est pas particulièrement connue, mais elle sait mettre en valeur des artistes de grand talent sur une scène qui mériterait d’être plus connue ici en dehors du Festival international de jazz de Montréal.

À écouter : Emilita, Gélinotte Huppée, Pour Ella

8/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s