Empire of the Undead – Gamma Ray

Gamma Ray Empire of the UndeadSorti le 28 mars 2014

Gamma Ray, ou plutôt Kai Hansen en général, fait partie de ces groupes comme AC/DC ou Motörhead qui peuvent sortir à peu près le même album plusieurs fois de suite et faire quand même un tabac. Ne venez pas me dire que vous n’avez pas déjà entendu ailleurs une partie du contenu délivré dans cet album! N’importe quelle personne ayant suivi un tant soit peu la carrière de Kai Hansen va remarquer des similitudes entre Avalon et Armaggedon (l’album Power Plant sorti en 1998), Master of Confusion et Heaven or Hell (l’album No World Order sorti en 2000) ou encore entre Pale Rider et Heavy Metal Universe (encore l’album Power Plant).

Bref, après le pot, voici les fleurs. En premier lieu, notez que certaines chansons sont vraiment badass comme Anywhere in the Galaxy… euh je veux dire Hellbent ou encore la chanson titre Empire of the Undead, probablement une des seules chansons dont je n’arrive pas à trouver l’influence, mais qui torche en maudit! L’autre chanson que je trouve plutôt originale du groupe est Born to Fly. Ici, le recyclage est dans les paroles. Je dois avouer que je trouve redondant les références à l’aigle. Déjà à l’époque où il était membre d’Helloween existait la chanson Eagle Fly Free, même s’il ne l’a pas composé. Autrement, on retrouve des références à l’aigle dans trois chansons de l’album No World Order, c’est-à-dire Solid, Eagle et Lake of Tears. Ces références se trouvent aussi dans les chansons From the Ashes et To Mother Earth de l’album Land of the Free 2. Ça commence à devenir redondant (ou un running gag, qui sait, il y a peut-être un inside derrière les références à l’aigle).

Dans cet album se trouve aussi un superbe cover de We Are the Champions, dont les paroles ont été changées et la mélodie légèrement remixée pour donner la ballade Time For Deliverance, qui aurait été superbe si l’inspiration avait pu être plus subtile! Et je pourrais continuer ainsi encore et encore, car à peu près chaque chanson me rappelle à divers degrés une chanson qui a déjà été écrite. Autrement, le tout a superbement été exécuté, Kai Hansen continue d’exprimer ses talents à la guitare, en plus de continuer de s’améliorer au chant. les riffs sont puissants et font en sorte que cet album, malgré tout, fait partie de mes favoris de Gamma Ray. Ainsi, pour conclure cette chronique, voici ma vision de la tracklist de cet album. Pour ceux qui ne comprendraient pas les noms de chansons, ce sont généralement d’autres chansons de Gamma Ray, sauf indication contraire.

1- Armaggedon/Insurrection

2- Ride the Sky (Helloween)

3- Heavy Metal Universe

4- Born to Fly

5- Heaven or Hell

6- Ride the Sky (part 2)

7- We Are the Champions (Queen)

8- Take Me Out (Franz Ferdinant) feat. plus de badassness

9- Send Me a Sign

10- March of Time (Helloween)

11- Cette vidéo a été bloquée dans votre pays par l’utilisateur qui l’a mis en ligne (merci Youtube)

À écouter: Hellbent, Master of Confusion, Empire of the Undead

7,5/10

Par Sacha Dürig

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s