The Plague – Nuclear Assault

Nuclear assault plagueSorti en 1987

Le band métal Nuclear Assault, même après avoir sorti quelques albums complets, a fait un retour vers un format EP sur The Plague, présentant 6 nouvelles chansons combinant l’intensité thrash qu’on connaît au band à un humour plus qu’incisif. The Plague contient surtout une chanson qui a semé une certaine controverse, permettant au mini-album de ne pas se faire oublier par la communauté métal jusqu’à aujourd’hui.

La chanson en question s’appelle Buttfuck, qui a été «corrigée» en (You Figure It Out) sur les versions ultérieures, pour des raisons évidentes. Il dénonce le fameux accident de voiture où le chanteur Vince Neil (Mötley Crüe) a tué son passager et gravement accidenté d’autres personnes. Nuclear Assault a, avec un humour très noir, promu le fait qu’il aurait mérité de faire de la prison pour se faire violer par les autres prisonniers. Le band a même été jusqu’à mettre une passe de blues au milieu de la chanson, justifiant qu’ils sont des artistes et qu’ils font ce qu’ils veulent après tout.

À part ça, l’album ne sort guère de l’ordinaire. Certes, les riffs sont assez efficaces et agressifs. Mais la voix du chanteur est toujours aussi exécrable, en plus de la qualité sonore qui n’est pas au top. Faisons tout de même un bref survol.

Game Over démarre l’album, de façon instrumentale. Le titre rappelle d’ailleurs un ancien album du groupe, aussi appelé Game Over. C’est thrash à souhait et on entend avec aisance le talent de compositions du quatuor américain, sans que la voix ne mine l’expérience. La finale de la chanson est une peu subtile référence à une musique de jeux vidéo. Autre titre intéressant, c’est la chanson titre The Plague. Pendant que les autres se veulent intenses en agressivité, celle-ci est lente mais infiniment plus lourde. Ça change le mal de place le temps d’une piste.

Bref, ce EP n’est pas passé dans l’histoire, sauf avec Buttfuck, mais ceux qui s’intéressent un peu à l’histoire de ce courant devraient au moins l’écouter une fois. Certains solos sonnent comme d’autres grands noms du métal, comme quoi les gars de Nuclear Assault avaient vraiment un certain talent (mais, rappelons-le, pas tellement en chant).

À écouter : Game Over, Buttfuck/(You Figure It Out), The Plague

5/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s