Love in the Future – John Legend

john-legend-love-in-the-futureSorti le 30 août 2013

Le 4e album de John Legend a pris pas moins de 3 ans à compléter, après le succès de Wake Up!, paru en 2010. Le chanteur soul et RnB offre quelques titres particulièrement solides, alors en premier plan la thématique intemporelle de l’amour. Le tout sur une instrumentation très riche et variée qui permet de créer diverses énergies dans cet opus de 16 (!) pistes. Ajoutez à cela quelques collaborations bien choisies et c’est vraisemblablement la recette miracle.

L’album est particulièrement accessible pour le grand public; nul besoin d’être un fan de John Legend pour vouloir écouter cette œuvre. Notez qu’il y a beaucoup d’interludes à cet album, mais elles sont pour la plupart excellentes; comme les chansons, d’ailleurs.

The Beginning, judicieusement placée au début, offre une instrumentation douce mais bien efficace, laisse amplement la place à la voix de John Legend. Chapeau aux bouts plus acoustiques, particulièrement agréables à l’oreille. Chapeau aussi pour la solidité des refrains qu’il compose. C’est plutôt simple mais tellement accrocheur, comme dans Open Your Eyes. Par moments, on a même l’impression d’entendre quelque chose d’aussi épique que les chansons de Woodkid. La chanson Who Do We Think We Are ne manque pas de bouts entraînants, même avec la collaboration du rappeur Rick Ross qui est normalement plus agressif avec un micro.

La chanson All of Me, qui arrive au tiers de l’album, est aisément une des plus belles ballades d’amour publiées en 2013. Piano-voix, avec des paroles touchantes. Plutôt simples, mais sincères dans l’interprétation. Il devrait y avoir plus de ça dans la pop d’aujourd’hui. Juste après, Hold on Longer est une autre chanson douce, mais à moins d’écouter l’album de façon aléatoire, elle restera toujours dans l’ombre de All of Me.

Dans un registre plus RnB, Save the Night offre une groove légère, sans aller dans les tempos plus rapides. L’instrumentation joue pour beaucoup, après des chansons très douces. L’appel de la douceur se fait de nouveau entendre, sur Dreams, mais cette fois, rajoutez des voix à la Daft Punk. L’effet n’est pas exactement le même. Et une ultime tentative est faite avec You & I, avec en prime le petit drum RnB, mais c’est tout de même très réussi. Encore une fois, pas aussi fort que All of Me, mais quand même!

C’est seulement dommage, dans un album aussi solide que celui-ci, de terminer avec des compositions bonnes mais sans plus. Le momentum est légèrement gâché avec le refrain de Caught Up, mais ce sera vite oublié et on se laissera emporter par la mélodie de pratiquement n’importe quel titre de l’album.

Si les plus belles pièces de l’album sont des ballades d’une douceur extrême (ce qui n’est pas mal du tout, en fait), l’équilibre est relativement respecté avec les chansons avec un peu plus de groove. L’opus Love in the Future pourra donc, jusqu’à un certain point, toucher ces deux auditoires, même si le côté tendre de la soul semble avoir dominé le beat du RnB.

À écouter : Open Your Eyes, All of Me, You & I

8,1/10

Par Olivier Dénommée

(Modifié le 26 avril 2014)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s