Joel Kerr Quintet – Joel Kerr

Joel Kerr QuintetSorti le 18 janvier 2011

Contrebassiste de jazz très occupé à Montréal, Joel Kerr a joué dans plusieurs ensembles allant du classique au rock. Ici, il est question de son quintette, simplement appelé Joel Kerr Quintet, offre ici quelques compositions du cru du contrebassiste en format contrebasse-trompette-sax ténor-guitare-batterie.

Les styles éclectiques du musicien et compositeur se reflètent jusqu’à un certain point dans cet album, où il explore diverses énergies avec des noms assez surprenants. L’album débute en douceur sur Mahadava, qui est dans un registre très doux. Même les solos sont très agréables à l’oreille. Cette première composition est une initiation lente et peu risquée à la musique de Joel Kerr et son quintette.

Cela change très rapidement, dès la seconde pièce de l’album : Koozbanian Sbooble nous amène déjà dans un registre plus près du rock, avec des improvisations plus intenses, surtout à l’approche de la fin de ce morceau de plus de 7 minutes.

Waltz For Me, juste après, laissera peut-être perplexe certains auditeurs; on est à mi-chemin entre la belle mélodie de la valse qui donne envie de danser et cette vibe rapide et énergique où le jazz sait nous amener. Tous ces éléments se retrouvent dans cette pièce. La douceur arrive réellement avec Ballad For Someone or Something.

La pièce la plus free de l’album est certainement To Whom It May Concern. Ambiance tendue dès les premières secondes, cette musique change de tempo et d’énergie à plusieurs reprises et dans un court laps de temps. Pour la dernière pièce, on revient à quelque chose de plus doux, afin de boucler la boucle avec le premier titre. Chicken & Chirizo Paella termine à merveille cet opus : lentement et doucement.

C’est un album solide que nous offre le Joel Kerr Quintet ici, avec des belles compositions aux intensités variées. Les pièces plus douces ressortent évidemment du lot et sont de loin plus accessibles pour la majorité des oreilles. Mais il y a de tout et ces quelques pièces suffiront probablement à faire réaliser l’étendue du talent du compositeur Joel Kerr. Il n’est pas occupé pour rien!

Écoutez l’album, ainsi que ses autres œuvres, sur sa page BandCamp.

À écouter : Mahadeva, Waltz For Me, Chicken & Chirizo Paella

7,9/10

Par Olivier Dénommée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s