Zen Garden – Kokin Gumi

Zen GardenSorti le 3 décembre 2001

La musique qu’on peut entendre dans les spas ou encore qu’on met pour favoriser la méditation viennent bien de quelque part. Des artistes composent des musiques, créent des ambiances relaxantes, et le font souvent dans l’ombre, puisqu’on retient trop peu souvent leur nom. Zen Garden, album de style nouvel âge à saveur asiatique, comprend une douzaines de compositions de Masakazu Yoshizawa (il a participé à plusieurs bandes sonores très connues, faites vos recherches!) où il joue avec son ensemble Kokin Gumi. Cet ensemble mélange les instruments orientaux à une technique plus occidentale, ce qui rend les pièces tout de même familières dans leur approche.

Masakazu Yoshizawa a spécifié que cet album représentait une journée complète, du lever (Dawn) au coucher (Dusk) du soleil, ce qui explique parfaitement que ces titres soient les premier et dernier de l’album. Par contre, les autres titres ne semblent pas tout à fait respecter cette chronologie… Cet album peut quand même être vu comme un cheminement.

Après l’introduction en douceur qu’est Dawn, on a droit à de nombreuses pièces aux énergiques similaires : des compositions lentes sans être lourdes, avec des instruments légers orientaux (dont de la flute de bambou et du shamisen, guitare japonaise) qui côtoient du piano par exemple. L’album est un tout, mais certains morceaux resteront peut-être plus en tête.

Il y a des pièces beaucoup plus orientales, comme Flower, Daylight, Stone Garden, Snow ou The Milky Way. Certaines autres compositions laissent place à des instruments occidentaux pour faire la mélodie, en plus de faire des airs qui sembleront un peu plus familiers. On pense notamment à Moon (à partir des deux tiers), Feng Shui, ou encore Birds.

La plupart des compositions sont longues et mettent un certain temps pour créer une belle construction sans jamais rien brusquer. Mais elles visent toujours juste et viennent chercher le zen en nous beaucoup plus efficacement que ce à quoi on peut s’attendre.

L’album, si vous recherchez vraiment quelque chose de relaxant, marchera à merveille. Elle ira même jusqu’à favoriser le sommeil jusqu’à un certain point. Malheureusement, les contextes où vous voudrez écouter de la musique zen pendant une cinquantaine de minutes (la durée de l’album) seront peut-être rares, mais pensez à cet album si vous recherchez ce genre de musique. Zen Garden offre un moment de détente auditif qui n’a pas de prix, sans devenir redondant rapidement. De l’excellent travail que le regretté Masakazu Yoshizawa a fait avec le Kokin Gumi.

À écouter : Moon, Feng Shui, Stone Garden

8,4/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s