Child of Light – Bande sonore par Cœur de Pirate

Child of LightSorti le 29 avril 2014

Le jeu Child of Light, créé par l’équipe d’Ubisoft Montréal, mérite de l’attention pour au moins deux raisons : la première, parce qu’elle arrive à réinventer avec succès le style RPG à la Final Fantasy qui essaie constamment de se renouveler depuis une quinzaine d’année, avec un succès mitigé. La seconde, parce que la musique frôle le niveau des plus grands maîtres japonais de la musique de jeux vidéo. Il est troublant de réaliser que la personne derrière cette bande sonore épique est nulle autre que la Québécoise Béatrice Martin, alias Cœur de Pirate.

Celle qui est plus connue pour la voix et ses compositions pop accrocheuses a su s’adapter aux besoins de la cause. La quête épique d’Aurora se fait sur un fond musical qui nous amène effectivement dans des contrées très, très loin de notre quotidien. C’est doux, émouvant la plupart du temps, épique et puissant à d’autres moments. Et la musique colle très bien à la trame narrative et à l’ambiance générale.

Par exemple, le Aurora’s Theme, qu’on entend sur le menu principal du jeu, nous donne pratiquement envie de ne même pas démarrer une partie, tellement la pièce se laisser écouter et qu’on ne veut pas arrêter de l’entendre. Plusieurs autres pièces de la bande sonore auront pour conséquence que vous voudrez déposer votre manette (si vous jouez sur console, évidemment) pour seulement apprécier le moment. C’est le cas pour des pistes comme Patches of Sky, Little Girl, Gen, Leave Your Castle, Down to a Dusty Plain ou encore Woods Darker than Night qui se laisseront entendre à divers moments dans Child of Light.

Pour faire compétitions aux grosses machines spécialisées en RPG, il n’est pas étonnant que quelques compos de Cœur de Pirate aient une similitude avec des pièces d’autres jeux publiés par Square-Enix notamment. Jupiter’s Lightning et Metal Gleamed in the Twilight, par exemple, rappellent beaucoup le genre d’énergie qu’on entendra durant un moment d’intensité en jouant à un Final Fantasy. La musique de combat Dark Creatures est aussi à un niveau très élevé. Intense mais sans trop s’éloigner de l’énergie générale de la bande originale. Aussi mention honorable à l’énergie sur Hymn of Light.

La toute dernière pièce de la bande sonore, Off to Sleep, fait exception à toute cette musique instrumentale, ajoutant une énergie plus pop ainsi que des paroles. Cette dernière compo a d’ailleurs été réservée pour les crédits de la fin du jeu, choix qu’on constate assez fréquemment dans ce style de jeu.

Bref, Cœur de Pirate nous offre ici une bande sonore bien ficelée, plus bon enfant que la moyenne, mais qui apporte justement quelque chose de très rafraîchissant (à l’image du jeu, finalement). On a la preuve ici que ce genre de musique à un tel niveau de qualité n’est pas seulement réservé aux «maîtres» japonais. Et surtout qu’il est encore possible de jouer dans ce style, malheureusement de plus en plus délaissé par les compositeurs de musique de jeux depuis plus d’une dizaine d’années. Excellent travail!

Cette bande sonore est entièrement disponible pour écouter sur la page BandCamp de l’artiste.

À écouter : Aurora’s Theme, Dark Creatures, Woods Darker than Night

*Cette bande sonore n’a que très peu de pièces moins intéressantes à écouter, alors prenez une petite heure et appréciez-la donc au complet!

8,7/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s