This Is How the Wind Shifts – Silverstein

Silverstein-This-Is-How-The-Wind-ShiftsSorti le 5 février 2013

Le band ontarien de post-hardcore et de emo Silverstein a lancé en 2013 un sixième album, This Is How the Wind Shifts, qui est selon le chanteur un album concept. En effet, chaque chanson va de paire avec une autre, présentant plus ou moins le même sujet mais d’un point de vue qu’un événement aurait pu tout faire changer. D’où le titre. Pour simplifier la chose, les chansons du «Side A» et du «Side B» se correspondent.

L’album compte 14 titres en une quarantaine de minutes. On a donc droit à des chansons assez brèves, mais qui rentrent au poste. La palette d’émotions est assez vaste (comme on peut s’attendre d’un groupe emo). Stand Amid the Road, par exemple, démarre l’opus avec agressivité, avec une passe au milieu plus douce et émotive.

Les mélodies, lorsque le chanteur de s’adonne pas au scream, sont généralement accrocheuses, comme sur On Brave Mountains We Conquer ou sur Hide Your Secrets. La dernière chanson du «Side A», Arrivals, offre une finale assez douce, avant de passer à la seconde moitié de l’opus.

D’ailleurs, cette seconde moitié est encore plus intense que la première. In Silent Seas We Drown en est un bon exemple, mélangeant une énergie très brutale avec des moments plus mélodiques, mais tout de même assez agressifs. Au plus doux, on croirait entendre du vieux Rise Against.

On a tout de même droit à des compos comme California et With Second Chances, plus accessibles à l’oreille, et To Live and To Lose, dans le registre plus «braillard». Departures, qui clôt l’opus, joue dans ce même registre.

Fait à noter, les chansons qui sont devenues des singles sont toutes dans la première moitié de l’album. Malgré cela, des bons éléments se retrouvent sur les deux moitiés de This Is How the Wind Shifts. Pour ce qui est du concept, il n’est pas nécessaire de s’y intéresser intensément pour apprécier l’album. C’est un plus lorsqu’on prend le temps de faire le lien entre les différentes chansons, mais il est possible de les apprécier sans cette information.

À écouter : Side A : Massachusetts, Hide Your Secrets // Side B : California, With Second Chances

7,7/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s