Libre échange – Paule-Andrée Cassidy

PAC LIBRE COUVERTURE 150 DPISorti le 3 juin 2014

La chanteuse Paule-Andrée Cassidy a lancé un 6e album après 6 ans d’absence sur disque. L’opus, appelé Libre échange, met de l’avant une forte influence tango et a la particularité d’être le premier album où elle s’implique autant dans la réalisation et la composition des œuvres. C’est aussi un album assez chargé, comme en attestent les 16 titres en 56 minutes.

L’album démarre sur Je chante pour, de Gilles Vigneault. Une version très émotive, en formation piano-voix. Cette douceur dramatique ne reste cependant pas très longtemps puisqu’on passe rapidement à quelque chose de plus énergique. A Hora é hossa fait office d’une interlude aux sonorités presque tribales, ce qui nous amène à Aimer l’amer, première composition de la chanteuse qu’on peut entendre sur l’album, en collaboration avec Reggie Brassard (qui cosigne les autres compositions). Les influences latines avec un soupçon de smooth jazz donnent le ton à cette belle chanson.

Une interprétation très surprenante vient ensuite : Le poète des temps gris, par Daniel Boucher. On change drastiquement de registre, autant dans l’instrumentation que dans l’interprétation vocale. Il y a de très beaux éléments (notamment des portions musicales qui ajoutent vraiment une dynamique différente, par exemple la montée instrumentale au tiers de la chanson) mais cela peut prendre plusieurs écoutes avant de prendre goût a cet arrangement, si vous êtes habitués à l’originale.

L’interprétation de Ma chanson qui suit est particulièrement intéressante. Bonne énergie et de l’humour à souhait. Celle-ci est suivi de Garganta con arena (chantée dans la langue d’origine de façon plutôt naturelle). Un tango dansant et plutôt émouvant, avec un bref solo de bandonéon. Il n’y a pas d’amour heureux (de Georges Brassens) revient à une douceur à la Je chante pour, mais ajoutez à cela des cordes et de l’intensité à la fin.

Après une autre interlude, on a droit à quelques autres compositions originales, dont la pièce titre Libre échange et Manucure à Manhattan. Pour la première, l’influence est résolument latine, sans toutefois être du tango, et la seconde y va d’une ambiance d’un café par temps pluvieux. Peu après, la pièce J’hémorage met de l’avant d’habiles jeux de mots qui arrivent à exprimer des émotions de colère, le tout sur une ambiance tango légèrement agressive. Mais ce n’est rien à comparer à Perspective Nevski, rapide et intense. La compo est signée Paule-Andrée Cassidy et Reggie Brassard.

Tout après cette chanson paraîtra doux. Encore plus lorsqu’on tombe avec une douce intro piano-cordes pour la ballade Va danser. Vient ensuite une autre pièce plutôt douce, mais cette fois signée Michel Rivard. Il a offert Les étoiles du sud à Paule-Andrée Cassidy et si on écoute bien, on reconnaît effectivement le style du compositeur. Une très belle œuvre qui penche vers une ambiance légèrement plus «flottante» (car pas tout à fait planante) que le reste de l’opus. Mais c’est Leonard Cohen qui a la dernier mot avec sa chanson Dance Me to the End of Love.

Bref, ce nouvel album contient plusieurs belles surprises. Les influences, multiples, apportent de la richesse à l’opus et on nous offre de la belle musique en général. Cela reste le genre d’album intéressant à écouter pour mettre une petite ambiance en arrière-plan. Quelques chansons sont plus dansantes que d’autres, mais il est normal que ce ne soit pas le cas sur la totalité d’un album de 16 pistes. D’ailleurs, un album d’une telle longueur prend le risque de devenir lourd pour l’auditeur. D’autres apprécieront la variété des énergies à travers l’album Après, c’est une question de préférence personnelle.

À écouter : Aimer l’amer, J’hémorage, Les étoiles du sud

7,3/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s