Soul Possession – La Corriveau

La CorriveauSorti le 15 janvier 2012

On a ici La Corriveau, l’un des deux gagnants de l’édition 2014 du concours En route vers Heavy, avec Eagle Tears, qui auront la chance de jouer un court set au Heavy Montreal. Dès les premières secondes d’écoute de leur album Soul Possession, on comprend pourquoi ils ont gagné. L’album est comme une claque de Hulk Hogan en pleine face. Le groupe te rentre dedans autant dans les chansons rapides comme Head on the Wall ou les plus lentes comme la chanson-titre de l’album, Soul Possession.

Un groupe à la fois accrocheur et agressif, c’est plutôt rare. Dans certains morceaux, entre autres Come to Me, optent pour une batterie simpliste, mais sans tomber dans la musique minimaliste. Dans pas mal toutes les chansons, les riffs de guitares, parfois simples, parfois plus complexes, te donnent une envie de headbang dans un mosh pit. Ils mettent également la table pour une atmosphère mystérieuse, glauque, digne du thème de la tueuse de maris d’où est venu le nom du groupe.

En général, je ne suis pas fan de chant crié. Je lui trouve généralement en défaut son manque de variété au fil des chansons. Ce groupe fait exception. Le chanteur passe habilement du screamo au growl au grunt et même à des tentatives peu fructueuses de faire du chant clair, comme sur Cold Heart of Stone.

Un autre point positif de cet album est sa variété. Autant on y retrouve des influences thrash metal que des influences plus New Wave of British Heavy Metal. L’album se répète très peu, niveau rythmique. Très basé sur les riffs, peu sur les mélodies, Soul Possession devient un album difficile à mémoriser, étant donné qu’il ne possède que rarement des mélodies permettant à un néophyte comme moi de reconnaître des chansons du premier coup.

Ainsi, dans Soul Possession, on a droit à un album puissant, bien composé, superbement exécuté par des musiciens de talent, les thèmes abordés, comme la mort, le mystique, le rêve, etc., sont profonds et bien exploités dans l’album. Je recommanderais cet album autant à des fans de death metal qu’à des fans de thrash, de power ou de prog metal.

Vous pouvez écouter l’album complet sur la page Bandcamp de la formation.

À écouter: Find a Way, Come to Me, Your Demise

8,2/10

Par Sacha Dürig

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s