Universe – Truckfighters

Truckfighters UniverseSorti le 24 janvier 2014

Truckfighters? Qui a bien pu pondre une idée aussi ridicule pour un nom de groupe? Pour une personne dans son état normal, le nom semble sorti de nulle part, mais pour une personne ayant… comment dire… consommé certaines herbes, alors là tout s’explique! Ça ressemble pas mal à ça du stoner rock.

Truckfighters est un groupe de stoner rock. J’ai déjà dit ne pas trop apprécier ce genre de musique et cette impression ne s’est pas totalement dissipée avec Universe, leur quatrième album. Le groupe suédois utilise principalement le rock de type stoner, qui consiste en des riffs hypnotiques, répétitifs, une basse lourde et une production dite rétro (merci Wikipédia). Ces éléments sont latents dans cet album, qui sonne un peu comme un album rock des années 70-80. La voix est cependant difficilement perceptible, malgré le chant clair d’Ozo. D’ailleurs, suis-je le seul qui trouve ridicule les noms de stage des musiciens? Actuellement, on a Ozo à la basse et au chant, Dango à la guitare et Poncho à la batterie. Les anciens membres se surnommaient Fredo, Paco, Franco, Frongo, Pedro et Pezo. Encore une fois, la mauvaise herbe explique tout!

Le problème avec l’album en général est la longueur des chansons. Soit elles sont trop longues, comme The Chairman, soit elles sont trop courtes, comme Convention. D’ailleurs, sur cette dernière piste, on remarque un élément se répétant plusieurs fois dans l’album : la chanson coupe sec, donnant l’impression d’être bâclée, inachevée, comme si les musiciens avaient trop la flemme pour compléter leurs chansons, se contentant de répéter avec acharnement les mêmes riffs pendant de trop longues minutes.

Au moins, l’album aura l’avantage de ne pas être trop lent et les musiciens jouent bien leur partie, étant généralement sur le même tempo et en harmonie tout au long de l’album. Par contre, il est tellement répétitif et ennuyeux que je me suis endormi vers le milieu de l’album. Dommage, parce que la pochette était cool.

À écouter : N’importe laquelle, elles se ressemblent toutes

5/10

Par Sacha Dürig

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s