Let Them Eat Pussy – Nashville Pussy

Nashville PussySorti le 1er septembre 1998

Nashville Pussy est un groupe qui se décrit comme du pur rock’n’roll qui exploite abondamment des thèmes explicites, comme le sexe, la drogue… et le rock’n’roll. Juste en regardant le nom du groupe, le nom de leur premier album et sa pochette, on comprend qu’ils ne rigolent pas.

On y retrouve du rock’n’roll à la Motörheard comme sur les deux premières chansons, Snake Eyes et You’re Goin’ Down, qui ressemblent étrangement au hit du groupe britannique, Ace of Spades.

Les 12 chansons, généralement courtes, s’enlignent à un rythme effréné, sans laisser une pause, même d’une seconde ou deux, entre chaque chanson. Ça rend l’écoute de l’album plus difficile, surtout en comptant le fait que les chansons se ressemblent et que chaque pièce semble aussi inspirée de la précédente.

Go Motherfucker Go est probablement le meilleur titre de l’album, car c’est selon moi celui qui reflète le mieux l’esprit dans lequel le CD a été composé.

Au niveau musical, l’album contient ses propres lacunes. Si on regarde All Fucked Up, on a l’impression que les musiciens brisent le tempo a plusieurs reprises de façon plutôt laborieuse. Sur l’ensemble de l’album, les prestations musicales semblent jouées à l’improviste par des musiciens qui ne maitrisent pas tout à fait leur instrument.

Parlant d’instruments, ceux-ci sonnent bien rock’n’roll, ni surproduits, ni mixés avec le cul (je me permets d’utiliser ce genre d’expression étant donné les thèmes abordés par le groupe en général). Par contre, là où ça me chicote, c’est dans le son de la guitare en tant que tel. Je le trouve un peu trop sale à mon goût et à de nombreuses reprises se glissent des petits bruits désagréables à l’ouïe.

Bref, on a ici un premier effort correct, un peu trop long et répétitif, mais qui s’écoute bien, surtout lorsqu’on est fan de rock’n’roll qui parle de sexe et de drogue. Nashville Pussy est probablement meilleur en spectacle que sur les CD. Ça mérite de tendre une oreille.

À écouter : Snake Eyes + You’re Goin’ Down, Go Motherfucker Go, Somebody Shoot Me

7/10

Par Sacha Dürig

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s