Bed of Stone – Aṣa

Asa_Bed_Of_Stone Sorti le 26 août 2014

La chanteuse Aṣa aura pris 4 ans après son Beautiful Imperfection pour en arriver avec un nouvel album, intitulé Bed of Stone, où elle n’hésite pas à toucher à tous les styles. C’est un album très éclectique qu’elle nous offre avec quelques moments très forts.

C’est un pari risqué de commencer un album avec une ballade soul, mais le résultat est impressionnant, surtout au refrain qui vient vous chercher droit dans les tripes autant avec la voix que le build-up musical. Dead Again est le premier single de l’album, et c’est parfaitement justifié. Par contre, la tristesse laisse rapidement la place à une ambiance plus reggae sur Eyo et passer à quelque chose de plus bluesy sur Satan Be Gone.

Aṣa a, pour chaque composition, collaboré avec diverses personnes. Notamment elle a co-écrit la chanson-titre Bed of Stone avec Piers Faccini (qui avait aussi travaillé avec Dom La Nena pour un résultat fort réussi). Une pièce empreinte de douceur et d’émotivité en même temps, le tout avec des arrangements impeccables. Arrangements qui sont aussi efficaces dans le registre triste comme énergique, mais les chansons douces Bed of Stone, Moving On, How Did Love Find Me et Ifé, par exemple, doivent beaucoup à la qualité de l’instrumentation pour atteindre une telle efficacité.

Tout au long de l’album, on voyage d’une énergie à une autre. Les chansons mélancoliques laissent tout de même place à Grateful, Society, Situation et New Year, dans un registre plus léger et dansant. Mais pour finir, Aṣa opte pour la douceur de The One That Never Comes. Parmi les meilleures compositions de ce troisième album studio, qui boucle bien la boucle avec Dead Again du début.

Un étrange pouvoir semble émaner de l’album Bed of Stone; toutes les chansons ou presque auront un petit quelque chose qui vous accrochera dès la première écoute… et ça devient meilleur à chaque écoute! Pour ce qui est de la voix d’Aṣa, on aime ou on n’aime pas la ligne mélodique vocale, mais il faut lui donner que c’est fait avec justesse et intensité à chaque fois. Après quelques écoutes, même les plus récalcitrants sauront apprécier la neo soul de la chanteuse.

Il faut aussi lui accorder qu’elle a un talent naturel pour faire des chansons émotives, à donner des frissons. Dead Again est le meilleur exemple ici, mais la plupart des ballades de l’opus valent aussi le détour.

À écouter : Dead Again, Ifé, The One That Never Comes

7,7/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s