Between Colours – The Wilderness of Manitoba

TWOM_coverSorti le 16 septembre 2014

Difficile de faire plus canadien comme nom que The Wilderness of Manitoba. Par contre, ne vous y méprenez pas : le band est plutôt basé à Toronto et offre un heureux mélange entre la musique folk, la dream pop et le rock. Cela donne son dernier-né, Between Colours.

Big Skies nous envoie rapidement dans une ambiance planante. Une chanson idéale pour écouter les cheveux au vent. Leave Someone s’approche un peu plus d’un registre indie, même si on conserve la voix masculine un peu trop aigüe et avec un peu trop de reverb. Malgré cela, l’énergie musicale se prête à ce genre de sonorités. Par contre, Disappearing qui suit tombe dans un registre un peu plus lent, et sans pouvoir mettre le doigt sur quoi exactement, la chanson semble très (trop) familière.

Fade From My Light change le mood un peu puisqu’on passe à une chanteuse féminine, à la voix un peu plus folk/country. On retourne dans un registre plus dreamy sur When You Go, mais avec cette même voix et, en arrière-plan, des back vocals fantomatiques.

De retour à la voix masculine du band, Shift se situe dans un registre indie assez groovy. Smoke Leaves Trace nous amène cette fois dans une esthétique plus rétro très réussie qui se démarque du lot. Shadow Forgiveness a aussi un petit quelque chose de spécial, une petite tendance country qui ne fait pas mal du tout, tout en restant subtil. À peu près le même commentaire pour Through Blue Light et The Movement of Stars, dans un registre folk-country chantant. Cela se termine avec Oh Heart, encore plus country.

Même si l’album se révèle plutôt éclectique, on remarque deux tendances très distinctes : le début se fait plus indie-space, et la fin tombe dans le folk-country. Au milieu on a certaines des chansons les plus mémorables de l’opus. L’album est, au final, plutôt accessible et la transition ne se fait pas trop mal. C’est seulement si on écoute l’album Between Colours en boucle qu’on réalise la cassure majeure entre Big Skies et Oh Heart, qui ne semblent pas jouées par le même band.

À écouter : Big Skies, Smoke Leaves Trace, Shadow Forgiveness

7,3/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s