NOUVELLES : Voyage baroque avec I Musici

Anne Brisson-PaquinPar Olivier Dénommée

L’ensemble I Musici de Montréal, sous la direction de Jean-Marie Zeitouni, a lancé sa série Ogilvy 14-15 avec plusieurs concerts ayant pour thème le baroque. Intitulée «Le baroque dans tous ses… affects», l’orchestre de chambre a offert quelques prestations à la Chapelle historique du Bon-Pasteur avec, comme invitée spéciale, la soprano Andréanne Brisson-Paquin.

La mission d’I Musici était claire : l’orchestre de chambre voulait transporter son public à travers la gamme complète des émotions que la musique baroque peut apporter. La programmation de la soirée allait comme suit :

  • Antonio Vivaldi : Concerto pour cordes en sol majeur, Rv151 « Alla Rustica »
  • Claudio Monteverdi : Lamento d’Arianna
  • Pietro Locatelli : Concerto grosso opus 7 no 6 « Il Pianto D’arianna »
  • Georg Friedrich Handel : Tornami a Vagheggiar (Aria d’Alcina)
  • Georg Friedrich Handel : Lascia ch’io piango (Aria de rinaldo)
  • Antonio Vivaldi : Concerto pour 4 violons en mi mineur Rv550
  • Jean-Sebastien Bach : Cantate BWV 82a : Aria « Ich habe genug »
  • Jean-Philippe Rameau : La folie (Aria de Platée)

Le public de la Chapelle a eu droit à quelques pièces instrumentales, ainsi qu’à plusieurs avec la chanteuse soprano. Andréanne Brisson-Paquin est d’ailleurs une artiste très en vue, ayant collaboré à plusieurs ensembles au pays. Elle est décrite comme une artiste talentueuse et expressive et cela s’est confirmé lors de sa performance. Peu importe le registre (l’aria triste de Monteverdi versus l’aria léger de Rameau), elle s’exécutait avec justesse, gardant toujours son petit sourire et une belle énergie. Le chef d’orchestre Jean-Marie Zeitouni a admis avoir gardé le plus grand «clash» pour la fin, passant d’une cantate (chant religieux) de Bach à un air d’opéra français, à l’époque de Louis XIV. Le tout était divertissant et le public a semblé bien apprécier le voyage vers le baroque.

L’ensemble d’une quinzaine de musiciens, dont une claveciniste, a aussi très bien mis à profit l’acoustique de la Chapelle. Un bond dans le temps de quelques centaines d’années qui donne envie d’en savoir plus sur cette grande ère musicale. Le dernier concert de «Le baroque dans tous ses… affects» a été présenté à la Chapelle historique du Bon-Pasteur ce samedi après-midi, mais ce concert voyagera un peu. Notamment il sera joué à Picton, Ontario (le 28 septembre), à Alma (le 4 octobre) et à London, Ontario (le 10 octobre). En attendant l’invention de la machine à voyager dans le temps, cela reste un moyen intéressant d’y arriver.

Consultez le site d’I Musici pour en savoir plus sur la programmation 2014-2015 et pour ne rien manquer des prochains concerts à Montréal et ailleurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s