Days of Judgement – Eclipse Prophecy

Eclipse ProphecySorti le 30 décembre 2012

Eclipse Prophecy est un groupe québécois de power/prog metal. Il roule sa bosse depuis une bonne dizaine d’années, le groupe ayant officiellement été fondé en 2003. Cependant, il aura fallu attendre en mars 2013 avant la parution de son premier album, Days of Judgement.

Un classique du power metal est de retrouver une intro en guise de première chanson d’album et, dans ce cas-ci, on a Animus Ara, qui met la table pour un album puissant, agressif, quoiqu’imparfait. Commençons par le point le plus fort de l’album : les compositions torchent pour la plupart. Malgré que l’on peut noter des ressemblances entre les chansons, entre autres au niveau de leur structure, il faut dire que l’instrumental est superbement exécuté.

Entre autres, les guitares nous offrent du miel avec des solos et des mélodies professionnellement impeccables. La batterie ainsi que les claviers auraient cependant eu avantage à être enregistrés par de vrais musiciens plutôt que par programmation. En particulier, les claviers ajoutent une belle touche de mélodie, mais le fait qu’ils ne soient pas interprétés par un vrai musicien les fait sonner trop faux pour y croire. Finalement, la voix de David McGregor m’a laissé mi chaud mi-froid. Il sait chanter, ça ne fait pas de doute, mais par moments on dirait qu’il force un peu trop sa voix et ça vient en quelque sorte gâcher le passage chanté. Par contre, ses notes aigües, surtout lorsque performées en spectacles, rappellent par moments la voix de Rob Halford, le chanteur de Judas Priest.

Niveau chansons, mon coup de cœur est définitivement Inferno, car la virtuosité des guitares est tout simplement impressionnante. Du pur power metal brillamment exécuté. Dès le début, Under Shadow’s Veil et Through the Storm cassent la glace avec brio. L’autre principal problème de cet album est qu’il aurait profité d’un bon peaufinement, car certains morceaux, notamment Circle of Torments, A Dying World et The Shattered Mirror montrent un très bon potentiel qui n’a pas été exploité jusqu’au bout. D’ailleurs, je n’ai pas du tout aimé Legions of the Cross, la pseudo-balade non assumée qui casse le rythme de l’album.

Mais autrement, Days of Judgement est un premier album solide, qui témoigne d’un groupe capable de se rendre loin, si ses membres prennent bien le temps de faire des albums qui torchent.

L’album se retrouve sur la page Bandcamp du groupe.

À écouter : Through the Storm, Days of Judgement, Inferno

7,8/10

Par Sacha Durig

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s