CHRONIQUE : Mundial Montréal, les incontournables de cette année

mundial-bannerPar Olivier Dénommée

Le festival-conférence de musiques du monde Mundial Montréal en est seulement à sa quatrième édition en 2014, mais est déjà reconnu comme une référence en Amérique du Nord. Ayant assisté à la conférence de presse annonçant les concerts et conférences à venir du 18 au 21 novembre prochain.

En conférence, les organisateurs ont insisté sur le fait que le Mundial est l’occasion de «faire des connexions» entre artistes et agents, mais pour le public, c’est surtout l’occasion de voir des artistes de tous horizons, d’ici comme d’ailleurs, qui sont influencés à divers degrés par ce genre très vaste qu’est la musique du monde. Au menu : 34 artistes dans 10 salles en quatre jours de programmation. La thématique, ou «focus», de cette année est «Roots» transglobales, mais on réserve aussi un volet Accents autochtones, qui fait écho au succès du focus de l’année dernière.

Avec une telle programmation, difficile de savoir où regarder, tellement les possibilités sont grandes. Reste que certains artistes retiennent un peu plus notre attention que d’autres. Voici ceux que nous comptons surveiller de très près :

  • Malika Tirolien : la Montréalaise, née en Guadeloupe, apparaît de plus en plus dans les projets musicaux. Formée au jazz à l’UdeM, son registre de prédilection est un heureux mélange entre le soul-jazz, le RnB, le hip-hop et, bien sûr, ses origines afro-caribéennes. à En spectacle au Lion d’Or, le 18 novembre à 21h.
  • Odessa/Havana : Vous aimez la musique cubaine? Vous aimez la musique klezmer? Odessa/Havana de Toronto est, à ce qu’on dit, le meilleur de ces deux mondes. Nous n’avons pas encore eu la chance d’entendre ce mix sur scène, mais ça promet d’être mémorable! à En spectacle au Lion d’Or, le 18 novembre à 23h.
  • Le Vent du Nord : A-t-on vraiment besoin de les présenter? Le band est toujours un incontournable de la musique folklorique québécoise et francophone. à En spectacle au Lion d’Or le 18 novembre à 11h40.
  • Paul Deslauriers et Anwar Khurshid : Paul Deslauriers, figure respectée du blues montréalais, s’allie à l’Indien Anwar Khurshid, installé à Toronto. Ensemble, ils mélangeront leurs musiques de prédilection comme ils ont fait sur leur album Enter the Gate. Une telle combinaison ne peut être qu’impressionnante en live. à En concert gratuit au Petit Campus, le 19 novembre à 16h.
  • Anne Janelle : Parce que c’est une violoncelliste de formation classique qui compose sa musique. Parce que c’est une jolie demoiselle de la Nouvelle-Écosse. Parce que dire que la critique est élogieuse à l’égard de sa musique à saveur folk est un euphémisme. Et parce qu’elle offre un concert gratuit. à En spectacle gratuit au Petit Campus, le 19 novembre à 18h.
  • Elizabeth Shepherd : La jazzwoman talentueuse vient tout juste de sortir son nouvel album, The Signal, où elle a joué avec le guitariste Lionel Loueke. Nous ne voulons pas rater l’occasion d’entendre ses dernières créations en live! à En spectacle au Café Campus, le 19 novembre à 20h.
  • Cris Derksen : Une autre violoncelliste classique de formation, celle-ci est est née dans une réserve de la Colombie-Britannique. Sa musique mélange la musique classique (et contemporaine) à la musique autochtone, ainsi qu’à l’électro. Cris Derksen a déjà collaboré avec de nombreux artistes : Buffy Sainte Marie, Tanya Tagaq et… Kanye West pour ne nommer que ceux-ci. à En spectacle au Petit Campus le 19 novembre à 20h30.
  • Pierre Kwenders : D’origine congolaise, le Montréalais a sorti tout récemment son nouvel album, Le dernier empereur bantou. Ses influences? La soul, l’électro et la rumba, rien de moins. à En spectacle au Petit Campus, le 19 novembre à 22h30.
  • Ayrad : Difficile de définir en peu de mots Ayrad, tellement le band montréalais touche à tous ce qui s’apparente à la musique du monde. Il y a clairement de belles découvertes à faire. à En spectacle gratuit au Divan Orange, le 20 novembre à 15h.
  • Oktopus : L’octuor montréalais offre des arrangements originaux dans un style klezmer et de l’Europe de l’Est. Le tout, en intégrant son bagage québécois. Ces jeunes talents ont d’ailleurs reçu le Prix Syli d’Or de la Musique du Monde de l’année 2014. à En spectacle au Club Balattou, le 20 novembre à 20h05.
  • Gypsy Kumbia Orchestra : Le collectif promet d’occuper pleinement la scène du Club Soda, avec plus d’une quinzaine de musiciens et danseurs. Le Gypsy Kumbia Orchestra touche à la musique colombienne, mais aussi des Balkans. Difficile de résister à une telle vague d’énergie. à En spectacle en concert au Club Soda le 21 novembre à 21h.
  • Lemon Bucket Orkestra : Le band de Toronto ne cesse de grandir après quatre ans d’existence. Sa vibe folk est réputée pour être contagieuse. Après la performance du Lemon Bucket Orchestra, le Gypsy Orchestra le rejoindra sur scène pour une méga-performance… imaginez : 35 musiciens sur une même scène, pour un spectacle de clôture qui promet d’être inoubliable. à En spectacle au Club Soda, le 21 novembre à 23h.

Pour plus de détails sur la programmation du Mundial 2014, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur le site officiel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s