Final Fantasy Mystic Quest – Bande sonore

Mystic Quest Sound CollectionsSorti le 10 septembre 1993

Le jeu au SNES Final Fantasy Mystic Quest a fait l’histoire pour diverses raisons. La principale, probablement à cause de son histoire vide et ses gameplay trop simplifié, qui cherchait à atteindre un public non initié. Cela s’est avéré un flop, mais on retient quand même ce jeu pour sa musique qui a été, au moins, une belle réussite. C’est d’ailleurs le premier Final Fantasy à ne pas être composé par le légendaire Nobuo Uematsu. On doit ici la musique à  Ryuji Sasai (qui a notamment travaillé sur la musique de Les mystérieuses Cités d’or!) et à Yasuhiro Kawakami (qui a fait la musique de la version arcade de Tetris), deux noms moins connus, surtout à l’époque.

Les deux compositeurs collaborent souvent ensemble et chacun a sa spécialité. On doit à Ryuji Sasai les chansons plus rock du jeu et les pièces easy listening à Yasuhiro Kawakami. Cela donne une bande sonore assez variée mais terriblement efficace, surtout pour l’année.

En écoutant la bande sonore, on commence avec les épiques MYSTIC RE-QUEST I puis le II. Si vous avez joué au jeu, votre réflexion sera «je ne me souviens pas que la qualité sonore était aussi bonne que ça». C’est en fait une version remixée par Sasai dans ses temps libres, avec une musique à la Black Mages, mais 10 ans plus tôt. Impressionnant, même si on n’est pas encore dans le cœur du sujet, la musique vraiment entendue en jouant.

C’est avec la pièce-titre Mystic Quest que l’on reconnaît vraiment les premières notes du jeu. Intro sympathique qui donne presque envie de gambader; rien à voir avec le genre de musique qui va suivre! Parmi les 28 pistes de la bande sonore, toutes ne resteront évidemment pas dans l’histoire. Mais on peut difficilement négliger les musique récurrentes : World, qui est la musique lorsqu’on se déplace d’un endroit à l’autre, reprend essentiellement l’énergie du thème Mystic Quest. Rien de fou, mais ce n’est pas agressant et c’est ce qui compte dans une musique qu’on entend souvent. C’est la musique de combat qui reste surtout en tête. Battle 1 est la plus commune et apporte une énergie rock agressive avec, en plus, un solo de guitare (le tout en MIDI, bien sûr). Pour l’époque, c’était novateur de favoriser des musiques plus heavy dans des jeux vidéo. Rappelons que nous sommes au début des années 1990. Soulignons la musique de boss (Battle 2), qui est encore plus épique. Un véritable bijou de musique rock.

Bien des critiques ont souligné positivement le fait que plusieurs musiques étaient dans un registre easy listening/musique légère. Beautiful Forest, City of Forest, Shrine of Light, Dungeon of Waterfall et Mystic Ballad entrent tout à faire dans ce registre et pourraient très bien être écoutées en musique de fond hors contexte et faire du bien, tout simplement.

Certaines des musiques de donjon les plus efficaces sont Fossil Labyrinth, Middle TowerDungeon of Ice, Lava Dome, Mountain Range of Whirlwinds et Last Castle (cette composition qui rappelle beaucoup le style de Uematsu). Sans être aussi intenses que les musiques de combat, elles mettent dans le mood comme on dit.

Malgré ses faiblesses évidentes, l’opus Final Fantasy Mystic Quest a un bel humour qui se reflète dans sa musique, notamment le thème Rock ‘n’ roll, tout à fait optionnel dans l’histoire, mais qui apporte une dose de légèreté. Et la pièce Ending correspondait à tous les critères d’une chanson de Neil Diamond. C’est à s’y méprendre!

En bonus à la fin, on a RE-MIXTIC QUEST, une longue compilation d’extraits de la musique de la bande sonore en version retravaillée. S’il n’y avait pas plein de coupures avec une voix électronique qui répète «Mystic Quest», l’expérience aurait été plus intéressante. Il y a quand même des bons passages dans ce remix.

Que retenir de cet album de bande sonore? À vous de voir. Certains retiendront le côté doux de la musique et l’écouteront en buvant du thé. D’autres taperont furieusement du pied sur les musiques épiques de combat. Et tout le monde aura raison parce que Final Fantasy Mystic Quest répond à ces deux énergies très distinctes. Comme dans la plupart des jeux vidéo, il y a des thèmes qui sont récurrents et se répètent. Mais rares sont les redondances désagréables et les musiques qu’on a envie de skipper. Aussi, le fait que ce soit en MIDI pourrait en déranger certains. Après quelques écoutes, on finit en fait par l’oublier. Sinon, tant pis! Cela reste une petite bande sonore qui a eu plus d’avenir que le jeu dans lequel elle se trouvait et qui ne semble toujours pas se démoder, plus de 20 ans plus tard.

À écouter : MYSTIC RE-QUEST I, Battle 2, Mountain Range of Whirlwinds

8,3/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s