Christmas Songs – Diana Krall

 Diana Krall Christmas SongsSorti le 1er novembre 2005

La chanteuse et pianiste de jazz Diana Krall a offert, en 2005, un premier album complet de chansons de Noël, où elle livre les airs connus avec son ton sensuel qu’on lui connaît. Pour cet enregistrement, elle a fait appel au Clayton/Hamilton Jazz Orchestra, un big band, pour ajouter de l’énergie aux pièces.

Bien que l’enregistrement date de près d’une dizaine d’année, il ne semble pas avoir vieilli. On a droit ici à des arrangements soignés, à des sections énergiques (surtout les cuivres), mais pas trop, et à du Diana Krall en pleine forme.

L’album Christmas Songs débute sur le classique Jingle Bells. Début vigoureux et feutré à la fois qui donne envie de claquer des doigts. Puis on a droit à une belle montée jusqu’à la fin, où ça «crache» un peu plus au niveau des brass, mais tout est fait dans les règles de l’art et ça ne devient pas agressant. On s’adoucit déjà avec Let It Snow, avec notamment un solo de sax. Mais c’est sur The Christmas Song qu’on assume véritablement la douceur de la chanteuse. La chanson débute d’ailleurs en formule piano-voix, avant d’y ajouter la contrebasse et la batterie, puis la guitare, tout en subtilité.

La contrebasse est à l’honneur dans la version passablement minimale de Winter Wonderland (du moins au début), puis quelques solos bien amenés. De retour à la douceur dans I’ll Be Home for Christmas, mais l’effet n’est pas aussi réussi que sur The Christmas Song, quoique tout de même agréable à l’oreille. Les brass sont très présents, en arrière-plan, mais rendent le tout légèrement plus lourd. Christmas Time is Here, en version guitare-voix, quant à lui, se prend très bien.

La sensualité est au rendez-vous sur Have Yourself a Merry Little Christmas, et encore plus sur White Christmas et sur What Are You Doing New Year’s Eve?. D’ailleurs, sur cette dernière, les cuivres ont une très belle partition qui ajoute un beau petit quelque chose.

Sleigh Ride revient à un arrangement plus chargé, et somme toute assez réussi, avec une portion au milieu qui monte peut-être juste un peu trop en intensité pour un album de Noël. Clairement la chanson où Diana Krall et le band se sont amusé musicalement. Et le tout se termine sur Count Your Blessing Instead of Sheep, presque en format qui rappelle une berceuse, jusqu’aux deux tiers où le reste du band entre en scène. Loin d’être désagréable, et ça finit assez bien l’opus.

Dans le jazz récent, celui de Noël de Diana Krall jouit d’une très bonne réputation. Les énergies variées et les arrangements efficaces, autant pour big band que pour un nombre plus restreint d’instruments, y contribuent grandement. Même si on aime les chansons qui groovent un peu plus, les chansons douces et minimales sont celles qui vont le plus nous chercher dans l’album et qui complimente le mieux la voix de Diana Krall. C’est le genre d’album à écouter si vous passez un Noël à deux plus qu’en famille, si vous voyez ce que je veux dire.

À écouter : The Christmas Song, What Are You Doing New Year’s Eve?, Count Your Blessing Instead of Sheep

8,1/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s