NOUVELLES : Programmation renouvelée au 20e Festival de musique de chambre de Montréal

festival-musique-chambre-montrealPar Olivier Dénommée

Le Festival de musique de chambre célèbre ses 20 ans cette année. Ce rendez-vous de la musique classique dans la métropole propose, pour l’occasion, une liste de nouveautés, dans le but d’attirer un nouveau public à ses concerts.

Le directeur artistique et fondateur du Festival, Denis Brott, souhaite faire face au vieillissement de son auditoire en offrant des alternatives pour un public plus jeune et branché. C’est pour cela qu’un tout nouveau site web a été mis en ligne peu après le dévoilement de la programmation du 20e anniversaire, jeudi dernier. Le Festival est aussi présent sur Facebook et Twitter; le slogan de l’événement, «C’est classique… C’est cool» fait aussi écho à la quête d’un public curieux plus jeune, qui peut s’intéresser à une musique classique accessible.

Pour promouvoir le Festival, qui aura officiellement lieu du 6 au 21 juin prochain, on présente aussi, pour la première fois, une série pré-festival, la série Célébrités. Ainsi, il sera possible d’entendre les Swingle Singles le 12 mars, le Preservation Hall Jazz Band le 2 avril et le Emerson String Quartet le 2 mai, pour donner un avant-goût du 20e Festival, qui a opté pour la thématique de l’espoir et de la résilience, en référence au 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale et de l’Holocauste.

Ajoutons aux nouveautés la présence d’une porte-parole. La soprano québécoise, Marie-Josée Lord, représentera donc le Festival de musique de chambre de Montréal, en plus d’y présenter un tout nouveau spectacle conçu sur mesure, intitulé Femmes!. Celui-ci sera présenté le 19 juin.

Marie-Josée Lord
Marie-Josée Lord, porte-parole

Les incontournables

Outre les concerts présentés précédemment, certaines soirées retiennent l’attention. Notamment, le pianiste montréalais Marc-André Hamelin fera deux prestations : la première le 10 juin avec le Dover Quartet; la seconde, en solo, le 11 juin. Invitée régulière au Festival, la violoniste Rachel Barton Pine s’attaque aux 24 Caprices de Paganini. Le 18 juin, le spectacle L’esprit humain présentera certaines des plus belles pièces du répertoire de deux contemporains, soient Oswaldo Golijov et Olivier Messiaen. On retrouvera d’ailleurs M. Brott au violoncelle lors de ce concert.

Le festival offre, chaque année, un répertoire de jazz. Outre la performance du Preservation Hall Jazz Band, on peut compter sur la présente du tandem Oliver Jones et Ranee Lee le 6 juin, ainsi qu’une performance d’Acoustic Klezmer le 20 juin.

Pour plus d’informations sur la programmation complète et pour vous procurer des billets, rendez-vous au www.festivalmontreal.org.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s