CHRONIQUE : Lancement convaincant pour Julien Gagné

Lancement Julien Gagné (Crédit : Olivier Dénommée)Par Olivier Dénommée

L’auteur-compositeur-interprète Julien Gagné avait convié ses fans au lancement de son premier EP, le 6 février dernier, au O Patro Vys sur Mont-Royal. Plus qu’un simple lancement, la soirée promettait d’être chargée, avec en prime une performance du band montréalais Mateluna.

Avec une intonation rappelant parfois celle de l’humoriste Laurent Paquin, Julien Gagné a rapidement donné le ton à la soirée en spécifiant la formule de sa performance. Il procéderait au lancement en tant que tel, avec les cinq chansons de l’opus Contre-courage dans l’ordre. Blague ou pas, il a aussi mentionné que l’on ne devait plus seulement parler de Julien Gagné, mais aussi du band derrière lui, Basta.

Ainsi, Julien Gagné et Basta ont offert des versions plutôt fidèles à ce qu’on trouve sur le mini-album, avec parfois une énergie un tantinet encore plus rock. Le tout presque impeccable, si ce n’est des problèmes techniques durant La tour, qui a rendu l’expérience plus laborieuse. On a aussi eu droit à un divertissant slam avant la chanson Fanny.

Mais un EP, c’est bref, et le public du O Patro Vys, assez nombreux, en voulait plus. Heureusement, on avait d’autres chansons non loin. Le segment «Blast from the past», comme l’appelait le chanteur, mettait de l’avant des vieilles chansons que Julien Gagné a joué souvent par le passé. Il s’est d’ailleurs lancé sur une chanson à la guitare, en compagnie de Jean-Pascal Carbonneau. Après ce segment, il nous a transporté au bout «Back to the future», où on découvrait de nouvelles chansons. Je n’ai pas retenu le dernier titre de la programmation, ni le nom de la chanteuse invitée, mais tout était parfait pour la finale; l’ambiance sur scène, les mélodies, la musique… Espérons que nous entendrons une version de cette chanson sur un prochain album de Julien Gagné (et Basta).

L'ambiance de la dernière chanson de la soirée
L’ambiance feutrée de la dernière chanson de la soirée

En première partie

Pour faire patienter avant le lancement, on a fait appel au band Mateluna pour une première partie musclée. Le chanteur-guitariste Jorge Mateluna avait d’ailleurs déjà été guitariste pour Julien Gagné par le passé. Présenté par la tête d’affiche comme un band de «contre-contre-contre-contre-culture» (plus ou moins), on pouvait s’attendre à quelque chose d’intense. Résolument punk-rock, c’est surtout dans le contenu des chansons qu’on assiste à cette contre-culture, avec des titres comme On bute le D.J., ou Pour faire chier. Avant un lancement de chanson folk-rock, cette première partie était fort entraînante, avec des musiciens qui ne se prennent pas au sérieux.

Jorge Mateluna (Crédit : Olivier Dénommée)
Jorge Mateluna

Mine de rien, pour un lancement d’un EP, la soirée a été très chargée; le tout s’est terminé vers 23h. Et le résultat est concluant. Julien Gagné sait donner un bon show et rares ont dû être ceux qui sont repartis avec le regret d’être venus à cette soirée. Bonne continuation à l’artiste qui, souhaitons-le, ne se limitera pas à ce mini-album.

Consultez la critique complète du EP Contre-courage ici.

(Crédit photos : Olivier Dénommée)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s