CHRONIQUE : «Couples», du Ballet Ouest : expérience touchante et drôle

BOM-Couples-2014-1Par Olivier Dénommée

Bien que j’essaie de m’aventurer une fois de temps en temps hors de ma zone de confort, il est rare que je vais couvrir un spectacle de danse. Juste avant la Saint-Valentin, le spectacle Couples, monté par Ballet Ouest de Montréal, nécessitait que j’en fasse une exception. Et puis, même si la danse était au cœur du spectacle présenté le 13 février à la Salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau de l’UQAM, l’élément musical avait lui aussi parfaitement sa place.

Toutes les émotions

Nous sommes bien évidemment dans l’esprit de la Saint-Valentin, et à peu près tout le monde dans la salle est venu en couple. Cela dit, la mise en scène de Claude Caron ne se limite pas à l’amour et à la passion, au contraire : dès les premiers instants, avec Speed Dating, on laisse place à l’humour. Cet humour reviendra d’ailleurs régulièrement dans les différents «tableaux» du spectacle. D’ailleurs, le tout a, comme seul décor, une projection de trois cadres au contenu qui bouge et évolue au fil de la représentation. Et c’était bien assez pour transmettre les émotions souhaitées, qui passaient tantôt à la passion, tantôt à la nostalgie, tantôt à la dépression. La thématique centrale, les couples, a pris pendant une heure à peu près toutes les formes qu’on puisse imaginer.

Au total, six danseurs ont partagé la scène. Généralement en duo, chacun avait ses moments de gloire, avec parfois des histoires qui se poursuivaient, du moins c’est ce que laissaient croire les habits identiques qui revenaient.

Le spectacle était présenté par une troupe de ballet, mais l’ambiance était loin d’être aussi pincée que ce à quoi on pouvait s’attendre. Les costumes, plus près de la réalité, et les mises en scène ont beaucoup contribué à enlever de l’esprit qu’on assiste à un ballet, bien que les mouvements de danse trahissaient le tout assez vite. C’était quand même bien réussi et très varié. Il faut quand même dire qu’il y a peut-être eu quelques longueurs, surtout dans la première moitié du spectacle : des séquences répétées, souvent telles quelles, à de nombreuses reprises auraient pu être coupées pour alléger le tout de quelques minutes. Sinon, n’étant pas un habitué de ballet, j’ai été fasciné tout le long par les prouesses des danseurs, qui semblaient en parfaite maîtrise de leur art.

Musique immersive

Difficile de passer à côté de la programmation musicale de cette soirée. Éclectique avant tout, la liste des pièces et chansons était au service du propos. Que ce soit un petit jazz pour Speed Dating ou du classique émouvant lorsqu’on tombe dans les portions plus lourdes comme Vieux couple, jeune couple ou L’homme qui a perdu sa femme, chaque musique contribuait à l’énergie sur scène. On a même eu droit à une des plus fameuses compositions de Edvard Grieg pour représenter Le couple qui revient saoul, avec les deux danseurs qui allaient de plus en plus vite au fur et à mesure que le morceau accélère, avec la finale explosive (photo ci-dessous).

BOM-Couples-2014-2

Une des portions où la musique avait un rôle prédominant était Couple en thérapie, où les «dialogues» étaient représentés par des musique du registre populaire comme Michael Bolton, Whitney Houston ou Phil Collins pour ne nommer que ceux-ci.

Pour nous indiquer la fin, on a fait jouer Clair de lune de Debussy, avec bien sûr une lune en arrière-plan, et tous nos danseurs qui revenaient offrir un dernier duo tour à tour.

En une heure, les gens ont ri, ont certainement eu quelques frissons et certaines personnes ont peut-être eu la larme à l’œil. Dans le livret, il est dit que ces situations présentées en danse sont des événements qu’on a à peu près tous vécus, et c’est bien vrai. Cette mise en scène dansée était empreinte d’une réalité troublante.

Dommage, aucune autre représentation du spectacle Couples n’est prévue. Malgré cela, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil au reste de la programmation de la saison 2014-2015 du Ballet Ouest de Montréal. Il y a d’autres spectacles de danse qui attendent les amateurs et les curieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s