This Is Your Future We’re Talking About – Quaaludes

Sorti le 1er mars 2015

Étant pris d’un élan plus ou moins sain de nostalgie à la venue du nouveau printemps, j’ai décidé de me pencher sur cinq pistes de rock emo avec This Is Your Future We’re Talking About de Quaaludes. Il s’agit du premier EP de la formation, qui existe depuis 2013 et pour qui je n’ai pas hésité à mettre la barre haute, m’attendant à un produit final solide et peaufiné de la part de ces musiciens chevronnés. On compte parmi les membres du band Jon Nudell (ex-Pandora’s Wake, chant) et Christophe Paquette (ex-In Beliefs, batterie), des bands bien établis de la scène montréalaise que j’ai eu le privilège d’entendre à de nombreuses reprises. J’ai pu également me faire une idée du contenu du EP lorsqu’ils l’ont joué en intégralité à leur lancement le 1er mars dernier; aussi avais-je bien hâte d’approfondir mon écoute.

Le disque débute abruptement sur Mr. Transistor, avec la voix rauque et criarde de Jon, superposée sur une succession d’accords et un tempo rapide et sans relâche, nous plongeant tout de suite dans l’énergie intense et l’humeur mélancolique du EP. On peut tout de suite noter le jeu de batterie effréné de Chris, et en addition aux belles couleurs de la distorsion de la guitare rythmique, des riffs intrinsèques de guitare claire viennent nous en mettre plein l’ouïe. La piste ralentit ensuite de plus en plus vers un climax où on peut entendre le chanteur s’époumoner joyeusement, avant que la chanson ne tombe dans une finale lente et imposante, qui termine l’introduction du EP avec brio.

Le tempo lent de la finale de cette première piste est maintenu sur This Is Why, une chanson très courte malgré son rythme relâché. Une belle émotion y est transmise, mais ce n’est définitivement pas la chanson la plus intéressante du EP. En écoutant les cinq pistes en continu, par contre, il est agréable de constater que les deux premières ne perdent pas une seconde en s’étendant inutilement,  et constituent une belle progression vers la prochaine chanson, Antigua.

Antigua est sans contredit mon coup de cœur. L’intro est magnifique, avec ses guitares claires nostalgiques et paisibles, auxquelles vient s’ajouter un solo de trompette qui n’a pas manqué de me mettre un sourire aux lèvres. Le reste de la chanson est essentiellement une succession de build-ups qui mènent l’émotion à son paroxysme, avant de terminer comme elle a commencé, en interlude calme. De toute beauté.

La quatrième piste, History, est toute somme assez directe et sans détour. On y exploite le même genre de sentiment général qu’en début d’album, sans toutefois y retrouver de riffs compliqués. On y retrouve surtout des suites d’accords, et jusqu’à la finale, aucun moment particulier n’est vraiment venu me chercher. Pour revenir à cette finale, il s’agit, une fois de plus, d’accords mineurs par-dessus lesquels la voix s’engueule avec la vie. C’est la partie de cette chanson qui m’a vraiment charmé, même si la formule n’est pas particulièrement originale. Je tiens également à mentionner que la versatilité du batteur est la bienvenue sur cette piste et en constitue probablement l’élément que j’apprécie le plus.

Le EP se termine sur Ocean Bingo, une chanson intense  et thématique. On y retrouve en effet quelque chose que je n’ai pas vraiment entendu sur le reste de l’album, c’est-à-dire un thème principal récurrent. J’ai également beaucoup aimé la partie du milieu, où les guitares se font quasi-absentes et Jon part sur un monologue émotif juste avant que la piste de tombe dans son outro.

Somme toute, This Is Your Future We’re Talking About est, à mon avis, un début cru, émotif et prometteur pour Quaaludes. Côté production, on retrouve quelque chose de très standard pour ce style, et je n’ai rien à y redire. Je relève certains motifs redondants au travers du CD, mais cela est excusable pour cinq pistes. Mes attentes pour ce premier opus ont été rencontrées, et j’espère que le potentiel que je vois dans ce band saura nous apporter beaucoup plus dans le futur.

L’album est disponible pour écouter sur la page Bandcamp du groupe.

À écouter : Mr. Transistor, Antigua

8/10

Par Charles Laurier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s