CHRONIQUE : Lisbonne Télégramme, première prestation

Lisbonne télégramme

Par Ghislain St-Germain Forcier

Le Verre Bouteille accueillait le lancement magistral de Lisbonne Télégramme le 31 mars dernier. Soufflée, c’est un euphémisme pour parler de la salle qui a su savourer la langueur avec laquelle Maritza et ses télégraphistes ont transmis le résultat de leur premier opus. J’y ai fait une brève apparition pour constater la force des rafales.

Dans une salle remplie au nanomètre près, la foule s’est mirée au Miroir d’automne en l’accueillant comme le premier vent chaud de ce printemps 2015. Lisbonne Télégramme s’est assuré une mise en scène habile avec de sulfureuses projections, un éclairage diffus, sobre, qui a su conquérir l’intimité de chacun.

Pour ceux qui connaissent déjà les Blue Seeds, il est inutile de mentionner l’aplomb qu’affichaient les musiciens. Le stress semblait tout de même reposer sur les épaules d’une artiste invitée qui jetait quelques regards inquiets autour d’elle. Somme toute, le groupe a su faire sensation sans toutefois parvenir à se distancier totalement de leur ancien son tel qu’ont su le noter certains spectateurs.

Félicitations à l’équipe du Verre Bouteille, toujours aussi fidèle à sa réputation immaculée tant pour la qualité de sa programmation que pour l’acoustique et le décor qui mettent à l’avant les prestations aéro-folk de rêve!

Vous pouvez consulter la critique de l’album ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s