Closer to the Flame – Sunrise and Good People

Sunshine and good people closerSorti le 3 mars 2015

Le trio d’électro-pop montréalais Sunrise and Good People a eu la chance de se faire connaître avec son premier album, Rise Up, dans des émissions de surf, grâce à leur musique énergique et catchy. Surfant sur cette vague, le band propose alors un second opus, Closer to the Flame, afin d’affirmer cette popularité et d’élargir son public.

Déjà, on remarquera très rapidement les nombreuses influences du trio. La voix, très présente, rappellera notamment celle de Chris Martin de Coldplay, un peu dans l’intonation, mais surtout dans les mélodies; le tout avec une de légèreté que la formation britannique. Par exemple, la première piste de l’album, I Won’t Fall Down Part 2, démarre avec une certaine lourdeur mystérieuse, qui nous ramène à un refrain simple, mais accrocheur.

Cependant, la chaleur vient nous envahir dès Power, avec une musique qui rappelle l’estival opus Random Access Memories de Daft Punk et des paroles qui viennent confirmer cette sensation. Moins subtile encore, The Love reprendra carrément les voix robotiques, marque de commerce du duo français. Quant à la pièce-titre Closer to the Flame, c’est Reflektor d’Arcade Fire qui vient en tête, mais avec un côté disco. Chaque écoute semble rendre cette chanson encore plus accrocheuse!

À l’approche de la fin de l’album, I Won’t Fall Down vient nous rappeler la première piste, avec les mêmes couplets, mais un refrain plus léger. Pourquoi l’album a été construit de cette façon, mystère, mais le fait que même à la première écoute, on puisse reconnaître cette familiarité, cela ajoutera à l’illusion qu’on connaît l’album depuis toujours. Les influences coldplayiennes se poursuivent en fait sur les deux dernières pistes, Back into the Sun et We Are Not Alone. Cette dernière, où «we are not alone» sera répété à outrance dans le refrain, conclut ce deuxième album avec une touche folk très réussie.

Décidément, cet album bref (un peu plus de 25 minutes en 8 chansons) aura comme caractéristique principale sa familiarité. Cela est à double tranchant : d’un côté, l’auditeur ne se sentira aucunement déstabilisé en écoutant l’album, d’une grande accessibilité, et sentira qu’il ne connaît depuis longtemps. De l’autre, il manque de surprises et quelqu’un qui cherche quelque chose de nouveau passera bien vite son chemin, comme à peu près toutes les idées exploitées dans Closer to the Flame ont déjà été entendues, plus d’une fois. Reconnaissons alors l’album pour ce qu’il est : une galette «feel good», qui donnait un agréable avant-goût de l’été en mars.

À écouter : I Won’t Fall Down Part 2, Closer to the Flame, We Are Not Alone

7,3/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s