Sound & Color – Alabama Shakes

Alabama Shakes_SoundColorSorti le 20 avril 2015

Alabama Shakes avait placé la barre haute avec son premier album Boys & Girls paru en 2013 et pour lequel il avait obtenu pas moins de 3 nominations aux Grammy Awards.

Brittany Howard et son band de feu relèvent le défi haut la main avec leur nouvel opus Sound & Color. L’album sorti le 20 avril dernier adopte un son et une ligne directrice beaucoup plus matures et définis que l’excellent premier effort de la formation.

Les quatre excellents musiciens nous offrent des sonorités et une atmosphère tout droit puisées des racines américaines avec Sound & Color. On peut sentir des siècles d’histoire à travers ses 12 envoûtantes chansons.

La première ayant attirée mon attention est la puissante pièce soul-rock Don’t Wanna Fight. C’est un peu comme si Janis Joplin rencontrait les Black Keys. Rythmiquement et mélodiquement solide, tous les instruments y sont mis en valeur et brillent singulièrement.

On peut ensuite entendre Future People, exemple de la capacité du groupe à mélanger harmonieusement différents styles et influences. La pièce électro-rock bâtie sur un solide riff de guitare est en effet soutenue par un spectre vocal à tendance gospel.

Tout de suite après, on reste accroché à la langoureuse et bluesy Give Me All Your Love où l’on peut ressentir à la fois l’intensité de Janis, le soul de Nina Simone, et des riffs qui rappellent agréablement ceux des Doors. À ces bombes musicales s’enchaîne la balade This Feeling qui ne manque pas de nous donner des frissons en simplicité et en douceur.

The Greatest, qui est un mélange de vieux punk et de rock’n’roll des années 50 nous surprend par sa vitalité et prépare le terrain pour Shoegaze. Une autre chanson plus uptempo qui m’a ramenée à une certaine époque des Foo Fighters et du très vieux Kings of Leon. Que dire de Gemini, une pièce pesante, psychédélique et enivrante. Vos oreilles pourront en juger par elles-mêmes.

Sound & Color est un album totalement irrésistible qui fait voyager à travers temps et espace en passant par soul, RnB, rock, etc. Charmant, intense et vrai, il dégage un magnétisme indéniable. C’est un album accessible où chacun peut se retrouver dans l’un ou plusieurs des moods qu’il offre. Ça laisse présager un bel avenir pour la jeune formation.

À écouter : Don’t Wanna Fight, Future People, This Feeling, Shoegaze

10/10

Par Tamara Lyne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s