Tearing Us Apart – The Vasts

The VastsSorti le 21 mai 2015

Le band montréalais The Vasts n’est pas entièrement nouveau sur la scène indie locale, se faisant découvrir par de nouveaux fans à chaque spectacle. Après plus de trois ans de travail en studio, le groupe dirigé par Nicolas Carette lance un premier album, Tearing Us Apart. Un exercice qui mélange ses nombreuses influences, passant du rock au folk, et caressant même un peu le country par moments.

L’intro de Revolution peut se montrer insistante, mais elle ne dure que quelques secondes, pour mieux laisser place à une musique indie-rock avec des élans nostalgiques, créés avec brio par le jeu de trompette de Josiane Rouette. La voix du chanteur est, quant à elle, plutôt familière, et pas trop présente pour permettre d’apprécier la musique. La montée à la fin est intéressante, mais on conclut avec ce qui a débuté, ce qui brise un petit peu le momentum. Cela reste une bonne première chanson.

On passe déjà au classique format «ballade» avec More. Quelques belles ambiances se font entendre, pour ajouter à la douceur de la chanson, en plus de quelques bouts chantés en duo homme/femme, une formule toujours efficace. Le petit solo de guitare dans le quart ajoute juste assez de piquant pour ne pas dénaturer la pièce.

C’est à partir de la chanson-titre Tearing Us Apart que The Vasts commence plus sérieusement à devenir intéressant. La nerveuse ligne de piano, combinée à une voix pourtant très lente, instaure déjà une certaine ambiance, qui évoluera quelques fois durant les quatre minutes de la chanson. Quelques très belles idées, qui se sont plutôt bien développées dans la seconde moitié de la chanson. Vient ensuite Pretty, aux agréables accents folk-country : la voix de Nicolas Carette semble effectivement se prêter à ce style et la trompette apporte juste la bonne touche pour nous plonger dans cette ambiance particulière, sans parler de la ligne de guitare, qui s’assure qu’aucun doute ne persiste. La touche country demeure sur d’autres chansons comme So Good, avec son refrain particulièrement accrocheur.

Prenons le temps d’apprécier certaines des meilleures compositions de cet album : A Moment In the Gutter, piste indie-rock plus rythmée, puis Interlude, une instrumentale qui laisse toute la place à la trompette. Elle rappelle un peu le style de composition que Cœur de Pirate a fait pour le jeu Child of Light. Elle sont suivies de Lies, douce musique indie-folk qui évolue drôlement bien à travers ses 5 minutes 39. À écouter par vous-même pour constater le build-up qui nous amène ailleurs.

Cette accumulation de chansons bien orchestrées se poursuit avec Times Like These, mais surtout Cold Cold Heart, dernière piste de l’album qui conclût l’expérience en douceur. Le dernier tiers de la chanson à elle seule vaut le détour.

Les compositions et arrangements de l’album Tearing Us Apart sont d’un goût qui se développe au fil des écoutes. Si les premières chansons ne réussissent pas à surprendre, plus on avance dans l’album, et plus on s’y perd dans ce mélange des genres. On sent bien que The Vasts n’a pas sorti ses idées d’un chapeau : les références à d’autres artistes sont évidentes, même quand on ne met pas nécessairement le doigt sur qui exactement. Mais pour un premier album, le groupe montréalais s’en est très bien tiré. Ses forces principales : la voix qui convient aussi étrangement bien pour la musique indie-rock que pour le country et les solides lignes de trompette qui volent plus d’une fois la vedette ici. Si vous êtes amateurs de musique un peu smooth, vous ne devriez pas avoir de difficulté à apprécier l’album.

Il vous est possible d’écouter l’album en entier sur Bandcamp.

À écouter : Interlude, Lies, Cold Cold Heart

7,8/10

Par Olivier Dénommée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s