Lofofora – Lofofora

LofoforaSorti en mars 1995

Lofofora est un groupe français de nu-metal/rapcore qui fait partie des pionniers du genre. Cet étrange mélange entre Rage Against the Machine et IAM s’est rapidement imposé parmi les incontournables de la scène française de métal. Jusqu’à ce jour, son plus grand succès commercial demeure son album éponyme, son premier, sorti en 1995.

En général, je m’attarde moins aux paroles qu’à la musique. Ce groupe fait exception, sa plus grande qualité étant sans contredit ses textes profonds et engagés. Le chanteur, Reuno, utilise des passages en rap et des passages de sa voix caractéristique qui sera plus abondamment exploitée lors des albums suivants. D’ailleurs, suis-je le seul à trouver que sa voix ressemble à celle de David Draiman (Disturbed, Device)?

Niveau textes, on sent l’engagement politique et social, alors que les textes critiquent de nombreuses choses, tel que les États-Unis (Nouveau monde), l’extrême droite (No facho), l’extrémisme religieux (Irie style) ou encore l’insouciance sociale face aux crises dans le monde (Really TV), le tout bien souvent avec une teinte d’humour plus accentué sur certains morceaux (Holiday in France, Baise ta vie). La poésie, la recherche de vocabulaire et les figures de style ne manquent pas.

Niveau musique, on y trouve des compositions globalement bien. La première chanson, Holiday in France, rentre dedans, est rythmée et donne envie de continuer. Par la suite, on trouve une assez grande variété d’influences tout au long de l’album rendant le tout assez original et inédit, surtout pour l’époque. On trouve des passages jazz sur Subliminale, funk sur Le désordre, thrash metal sur Nouveau monde ou encore des influences reggae sur la dernière pièce, Irie Style. Cependant, l’album contient quelques répétitions qui rendent certaines pièces, comme Elvis (martyr et tortionnaire) ou Really TV, oubliables.

Finalement, niveau instrumental, le plus gros point fort est la basse. Elle sonne clair, assez funky, mais surtout elle aide les pièces à lever et c’est très agréable à entendre. Un album que je recommande aux fans de nu-metal principalement, mais aussi aux autres, ne serait-ce que pour découvrir un gros nom de la scène métal française.

À écouter : Holiday in France, Subliminale, Nouveau monde

8/10

Par Sacha Dürig

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s