Scarlett Jane – Scarlett Jane

Scarlett JaneSorti le 29 juin 2015

Déjà fort d’un autre album paru l’an dernier, le duo Scarlett Jane (Cindy Doire et Andrea Ramolo) revient déjà avec un nouvel album. Le band de «folk noir», un folk-country où les deux voix féminines se complètent parfaitement, n’a eu que peu de temps pour gagner en maturité après Stranger, et pourtant le résultat s’entend tout de suite dans cet album éponyme.

La signature country était très présente dans le précédent opus. Ici, bien que toujours en évidence, elle semble un peu plus diluée, pour le plaisir d’un auditoire plus large que les amateurs purs et durs de country.

We All Just Wanna Be Loved, première chanson de l’album, ne prend pas de temps à nous plonger dans le bain. La musique, plutôt lente, est d’influence country, et la mélodie du refrain est à consonance plus pop. Le ton est donné : l’album se basera beaucoup sur cette recette ou presque, offrant une certaine ambiance très assumée.

C’est pour cela que nous nous intéresserons un peu plus aux chansons qui sortiront de ce moule et qui se démarquent un peu plus. À commencer par Little Secret, single rock-country ensoleillé qui donne envie de taper du pied. Si le style est surutilisé par des stars de ce registre aux États-Unis, ici une seule chanson apporte une certaine fraîcheur à travers un album où l’énergie est loin d’être au rendez-vous. Tin Can Rebel, plus loin, revient aussi avec une vigueur plus rock.

On a aussi droit à quelques ballades, dont certaines assez poignantes : Broken Open et Havana sont probablement les plus efficace de celles-ci. Les mélodies, souvent très fortes, prennent agréablement par surprise. La dernière surprise de l’opus est sa finale : Cours, chantée en français, qui rappelle que le duo avait fait la même chose avec son précédent album. Et la poésie en français se défend très bien, sur une musique plus upbeat, finissant sur un beau momentum.

L’album, alors qu’il sort en début d’été, peut difficilement être considéré comme un album estival. Au contraire, son tempo généralement lent véhicule plus le spleen que la joie de vivre. Le ton sera probablement plus approprié en automne, ou au moins lors d’une journée pluvieuse.

Reconnaissons le talent des filles de Scarlett Jane, qui arrivent à nous faire sentir qu’on n’a pas encore réellement fait le tour du registre country-folk. Bien qu’on a senti que le duo pouvait sortir un peu du carcan habituel de ce registre, on aurait apprécié qu’il pousse la chose plus loin et mélange davantage d’influences extérieures. Après tout, les chanteuses ont déjà la voix country et le sens de la mélodie; suffit d’oser un peu plus dans leur recherche sonore sans complètement se dénaturer et on pourrait arriver à un résultat vraiment très intéressant. C’est à suivre.

À écouter : Broken Open, Havana, Cours

7,8/10

Par Olivier Dénommée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s